La bonne pratique de la photo

[dossier] Qu'est ce qu'un modèle ou mannequin du point de vu de la loi Française

<< 1 2 3 4 5 6 7 tout >>

Sabrina - séance photo par Benoit ThibaudeauComme beaucoup de photographes professionnels, je suis contacté plusieurs fois par semaine par des "modèles" qui souhaitent que je leur réalise un book photo. Bien souvent ces "mannequins" se présentent comme étant des "modèles freelance".

D'autres personnes, que je croise sur mon blog dédié à mon activité de photographe professionnel, me demandent comment devient-on mannequin ?

Pour les modèles freelance ou "en agence" qui nous contact, beaucoup non rien de mannequin d'un point de vue légal. Mais ces personnes pensent qu'en se disant mannequin elles auront le droit à une séance photo gratuite comme ont tous les mannequins. C'est là que l'on voit qu'elles/ils n'y connaissent rien. Les mannequins professionnels n'ont jamais de séances gratuites.

Alors qu'est-ce que réellement un mannequin aux yeux de la loi ? Et qu'est-ce que cela entraine ?

<< 1 2 3 4 5 6 7 tout >>

Posts Similaires
Je veux devenir photographe !!! 7/7 - La conclusion et les clefs pour réussir en tant que photographe

Dans ce dernier article des sept article sur le métier de photographe, nous abordons le quotidien des photographes professionnels. Je conclus ce long dossier par quelques conseils personnels

Je veux devenir photographe !!! 3/7 - Le matériel nécessaire

Dans ce troisième volet sur le métier de photographe, nous abordons le matériel à posséder pour pouvoir s'installer en tant que photographe professionnel. Il faut penser au matériel photo, mais aussi à la logistique pour la gestion et l'archivage de vos photos.

[dossier] Comment devenir modèles ?

Beaucoup de jeunes gens nous demandent comment devenir modèle ? Ce dossier vous apportera quelques réponses et, je l'espère, vous aidera à éviter les problèmes. Ce dossier vous présente la méthode pour poster vos candidatures aux agences avec des conseils sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire pour avoir une chance d'être retenu.

Un bon photographe publie peu pour y gagner plus

Contrairement à ce que font beaucoup de photographes, le fait de publier énormément de photos ne sert pas leur image de marque. La publication massive de photos est souvent contre productive.

A propos de

Benoit est photographe professionnel et habite à Paris, en ile de France .

En parallèle de ses reportages de photographe, il propose des stages photo à Paris. Benoit Thibaudeau est spécialisé dans les reportages de mariage et les photos de mode et publicité.

Après avoir passé plusieurs années à former des personnes en informatique et poster des dizaines de tutoriels sur des forums photo, il a décidé de dispenser des cours photo. Vous pouvez retrouver la liste et les dates de stage sur son site : .

Retrouvez sur ce Blog des dizaines de tutoreils photo pour vous aider à progresser en photo.

Son site de stage photo :

Son site de photographe :

«»


29 commentaires pour "[dossier] Qu'est ce qu'un modèle ou mannequin du point de vu de la loi Française"
  • Jean
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 21
    Note : 5/5

    En fait si j'ai bien tout compris tous les modèles qui disent travailler en indépendant fraudent. Mais, comme elles ont une vitrine sur le net pourquoi l'état ne fait pas le ménage ?

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 317
      Note : 5/5

      Oui et non, Jean, c’est le dilemme. On va dire que le nouveau statut d’auto-entrepreneur peut le permettre, mais que le code du travail n’ayant pas été modifié en même temps lui l’interdit ..

      Donc je dirais que le mieux pour les modèles c’est d’être salariés en agence ou de faire ça pour le plaisir donc gratuitement. Idem pour les photographes qui ne sont pas déclarés.

      Mais encore une fois c’est la France seule qui est en retard dans le domaine de la photo car c’est le seul pays en Europe qui ne permet pas aux Modèles de travailler en Freelance, car, selon les législateurs, cela cache trop souvent de la prostitution … qui elle est légalisée par ces même statuts … donc va comprendre leur logique …

  • Bruno Raymond
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 25
    Note : 5/5

    Pour l'instant je me suis fait enregistrer en "promoteur de spectacle vivant", ce qui me permet de rémunérer aussi les comédiens qui posent pour moi, la CCI est ok, et on est face à un vide juridique hallucinant.
    Bravo pour le boulot de compilation, à faire entrer dans la tête des amatrices "professionnelles"

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 684
      Note : 5/5

      Merci pour ce retour d'expérience toujours intéressant.
      J'espère que cela en aidera certains qui comme toi se sont demandé comment faire.

  • jacques moreau
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 26
    Note : 5/5

    il existe un moyen très simple pour les modèle ou les photographe, d'être payer déclaré ponctuellement : c'est le portage salarial. il est de toute évidence que la plupart des modèles cherchant à se faire rémunérer pour un book, sont hors loi puisque celà représente du travail au noir....

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 318
      Note : 5/5

      Oui Jacques, mais le problème est que pour faire du portage, pour l’avoir fait moi-même dans le domaine de l’informatique, il faut que les parties soient déclarées, soit comme salariés, soit dans une structure d’entreprise (entrepreneur, libéral, artisan, …). Le problème est que les modèles n’ont pas le droit de se déclarer entrepreneur, auto-entrepreneur, artisan, libéral, … . Donc le portage n’est possible que depuis photographe professionnel avec une agence de mannequina ou d’une agence de mannequina avec l’entreprise cliente du photographe.

      Ce qui interdit au « photographes amateurs » de pouvoir rémunérer un modèle comme on le fait pour tous les métiers par une simple commande et une facture du modèle et nous photographe professionnels nous sommes obligés d’employer des modèles en agences, même si on trouve des modèles qui ne rentre pas dans les normes physiques stricts des agences et qui pratiquent des tarifs abusifs.

  • dylan
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 52
    Note : 5/5

    j aimerai devenir manequin plus tard ou maintenan chez 15 ans laisse moi un mail

  • Eve
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 53
    Note : 5/5

    Bonjour,

    Vos écrits m'interpellent et me laissent vraiment perplexes!

    D'abord parce que je fais partie de celles qui se disent mannequin "free lance". J'ai les mensurations et la taille qu'il faut et suis photogénique. Mon seul défaut: habiter en France où un mannequin noir de plus de 20 ans n'a aucune chance d'entrer dans une agence prestigieuse même quand le profil physique et photographique est bon. Certes, il y a 1 dépit relatif mais certainement pas un manque de talent.

    Ensuite parce que j'ai eu une confirmation de l'URSSAF de Paris que la profession de mannequin entre bien dans le cadre du nouveau statut de l'auto entrepreneur suite à la publication au Journal officiel du 18 février 2009 de la loi n°2009-179 du 17 février 2009 art. 34. Le métier de mannequin libre est répertorié comme une activité libérale relevant de la CIPAV, tant qu'il est exercé en free lance et non en agence.

    Certes, il n'existe pas de code APE réellement spécifique à la finalité de notre travail (réaliser des prestations de défilé et prises de vue pour l'essentiel). Mais je me considère comme la gérante d'une agence de travail temporaire où je serais la seule personne à placer dans le sens où :
    1- Je me propose en tant que travailleur pour une période limitée, en vue de compléter ponctuellement la main-d'œuvre du client (qui ne saurait que faire d'un mannequin salarié en dehors des showrooms).
    2-Je (la personne placée chez le client) suis salariée par ma propre auto-entreprise
    3-Mon auto-entreprise n'assure pas la supervision directe de mon travail sur les lieux de travail du client. En effet, c'est à ce dernier qu'incombe toujours ce rôle.
    Le code NAF: 78.20Z s'applique donc parfaitement.

    Ce n'est certainement pas la définition la plus glamour mais c'est celle qui traduit le mieux la réalité d'un mannequin free lance en France aujourd'hui. Nous passons en effet bien 80% de notre temps à faire le travail d'une agence de travail temporaire spécialisé dans le placement de mannequins mais pour nous-même, i.e.
    -Lister les postes vacants (recherche de castings)
    -Nous orienter ou nous placer en tant que candidate à l'emploi (aller et participer aux castings).

    Je tiens aussi à assurer aux photographes et potentiels clients qu'il existe un bon nombre de mannequins indépendants sérieuses, c'est-à-dire qui tout à la fois :
    -facturent leurs prestations (et se refusent à travailler au noir);
    -respectent les droits de propriété (bilatéraux d'ailleurs);
    -correspondent aux critères actuels du mannequinat.

    En conclusion, les agences et leurs clients les plus prestigieux n'ont pas le monopole des talents et des beautés. Ils prennent tout simplement moins de risques, pour des raisons que je comprends bien d'ailleurs.

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 316
      Note : 5/5

      Merci Eve pour ce message et votre retour d’expérience.

      Par contre, il ne faut pas juger l’article comme étant mon point de vue, a savoir ne pas vouloir que les modèles puissent être « free lance ». C’est un point sur l’état actuel de ce que la France propose.

      Je suis, au contraire, pour que les modèles puissent travailler hors des agences. Je suis contre le fait de ne pouvoir avoir qu’un type de modèle avec un gabarit formaté par ces agences et la libération de ce métier est, à mon avis, justement la solution pour cela, il suffit de regarder les autres pays pour le constater. Enfin c’est aussi un avantage pour les photographes, les prix des prestations de mannequina seront moins élevées grâce à la concurrence que cela engendre et surtout, en tant que photographe j’aime utiliser des personnes aux profiles différents … ce que ne me permettent pas ces agences et enfin le côté pratique, car aujourd’hui soit je passe par une agence qui n’est qu’une boite d’intérim, mais les prix sont exorbitants, soit j’embauche les modèles en tant que salariés le temps de la séance et là je dois faire des tas de déclarations juste pour 1/2 ou 1 journée de shooting.

      Et je sais que beaucoup de modèles sont sérieux.

      Enfin pour le centre même de votre message, il y a de grosses erreurs dans ce qui est dit. Déjà mélanger les métiers « libéral » qui donne comme possibilité « Mannequin libre » ou « Modèle libre » tel que prévu par la loi mais sans code NAF pour pouvoir le faire … et le code NAF: « 78.20Z Activités des agences de travail temporaire ».

      L’activité d’agences de travail temporaire n’est pas une profession libérale et encore moins prévu pour les agences de mannequin.

      Le premier article du code du travail L7 1123-11 défini ce qu’est une « agence de mannequins » comme suit :
      Article L7123-11
      Le placement des mannequins peut être réalisé à titre onéreux, sous réserve
      d’être titulaire d’une licence d’agence de mannequins.

      La création d’une agence de mannequin est soumise à l’obtention d’une licence d’état obtenue auprès de l’inspection du travail (formulaire cerfa n°61-2183). Pour cela il faut avoir l’autorisation du ministère de l’intérieur, du ministère de la culture, de la mairie, … Cette licence doit être renouvelée tous les trois ans.

      Il est demandé, entre autre, des garanties financières très importantes afin de couvrir les frais engendrés par les mannequins. Par exemple en cas de maladie, accident, … le mannequin ne pouvant pas remplir le contrat, soit l’agence doit dédommager son client, soit elle devra fournir un autre mannequin.

      L’article du code du travail L7123-15 énumère un certain nombre de métiers dont les personnes physiques ou moral les exerçant, directement ou en tant qu’associé ou même dirigeant sociaux (association/sociétés) ou salariés ne peuvent pas obtenir de licence et donc ne peuvent pas être gérant d’une agence de mannequins

      Les codes APE relatifs aux agences de mannequins sont les trois suivants :
      745A : Sélection et mise à disposition de personnel
      7810Z – Activités des agences de placement de main-d’oeuvre
      7830Z -- Autre mise à disposition de ressources humaines

      Et encore une fois il faut obtenir la licence d’état. C’est LA différence entre une agence de mannequin et une agence de casting. Ces dernières profitent d’un vide juridique pour exister, mais comme, en gros, elle ne peuvent pas proposer de mannequins, ni même des intermittents du spectacle (acteurs, musiciens, …) elles ne servent a rien et dans 90% des cas elle ne servent qu’à abriter des arnaqueurs qui vous facturent un maximum des services qui n’aboutiront à rien, puisque légalement elles n’ont pas le droit de proposer du personnel. Et Dans votre cas, je ne pense que vous puissiez obtenir la licence d’agence de mannequin pour une seule personne … ça n’aurait pas de sens.

      Voici une réponse de l’URSSAF face à une demande d’enregistrement en tant que « mannequin libre »

      _________________________________________
      Réponse de l’UNAM Seine ST Denis

      Monsieur,
      Nous accusons réception de votre courriel en date du 5 janvier.

      Nous vous confirmons que les mannequins de par l’application du code du travail ont la qualité de salarié, et de ce fait ne peuvent entrer dans le champ d’une activité indépendante.
      La rémunération qui leur est versée est donc soumise aux cotisations et contributions dues au Régime Général de la Sécurité Sociale.

      Concernant la mise en oeuvre à compter du 1 er janvier 2009 du régime de l’auto entrepreneur et concernant plus particulièrement les activités libérales, seules sont visées les professionnels dont l’activité a été rattachée par décret au régime vieillesse du RSI (régime sociale des indépendants).
      En tout état de cause, les mannequins ne peuvent être concernés par cette situation.

      Recevez, Monsieur, l’expression de notre considération distinguée.

      pour le Directeur du recouvrement du
      département de la SEINE SAINT DENIS
      _________________________________________

      Le problème est que si l’on regarde la liste 2009 des activités libérales relevant de la caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse (CIPAV) 2/2 on voit bien le métier « Mannequin libre » Et le pire c’est que visiblement certaines URSSAF valident l’inscription et d’autres non. Alors pourquoi ?

      Et bien tout simplement par ce que le nouveau code code du travail mis à niveau pratiquement au même moment dit exactement l’inverse. Le Code du Travail stipule bien qu’un modèle et mannequin ne peut être que sous contrat de travail (donc pas libéral) :

      Article L763-1
      Modifié par Loi n°90-603 du 12 juillet 1990 -- art. 11 JORF 13 juillet 1990 en vigueur le 1er janvier 1991
      Abrogé par Ordonnance n°2007-329 du 12 mars 2007 -- art. 12 (VD) JORF 13 mars 2007 en vigueur au plus tard le 1er mars 2008

      Tout contrat par lequel une personne physique ou morale s’assure, moyennant rémunération, le concours d’un mannequin est présumé être un contrat de travail.

      Cette présomption subsiste quels que soient le mode et le montant de la rémunération ainsi que la qualification donnée au contrat par les parties. Elle n’est pas non plus détruite par la preuve que le mannequin conserve une entière liberté d’action pour l’exécution de son travail de présentation.

      Est considérée comme exerçant une activité de mannequin toute personne qui est chargée soit de présenter au public, directement ou indirectement par reproduction de son image sur tout support visuel ou audiovisuel, un produit, un service ou un message publicitaire, soit de poser comme modèle, avec ou sans utilisation ultérieure de son image, même si cette activité n’est exercée qu’à titre occasionnel.

      NOTA:
      Ordonnance 2007-329 2007-03-12 art. 14 : Les dispositions de la présente ordonnance entrent en vigueur en même temps que la partie réglementaire du nouveau code du travail et au plus tard le 1er mars 2008.
      La loi n° 2008-67 du 21 janvier 2008 dans son article 2 X a fixé la date d’entrée en vigueur de la partie législative du code du travail au 1er mai 2008.

      Confirmé par http://www.wk-rh.fr/actualites/upload/circulairedgtdpm200719du201207.pdf

      Et enfin le Code APE correspondant au statut libéral de « Mannequin libre » n’existe même pas.

      Donc la situation que vous envisagez, n’est pas possible en France parce que nos législateurs font n’importe quoi. Désolé

  • KEMPFER
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 148
    Note : 5/5

    Merci pour ces quelques éclaircissements qui permetteront ( j'espère) à certain(e)s de redescendre de leur nuage et comprendre un peu mieux l'utilité de la création d'un book. Même s'il faut payer... Ben oui. C'est comme ca la vie ! Il faut (s')investir quand on souhaite vivre de sa passion...

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 683
      Note : 5/5

      Effectivement, c'est ce que je vois le plus aujourd'hui, les personnes qui pense que la photo ce n'est qu'un passe temps ... alors pourquoi le faire payer.
      Ceci dit je croise aussi beaucoup de photographes qui ne comprennent pas non plus qu'un mannequin de qualité ne se paie pas avec de la monnaie de singe.

  • asia
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 206
    Note : 5/5

    ca serait pas le contraire ? un model permet de réaliser des photos don les photographes ont besoin pour avancer dans leur prestation. le model a un statut particulier, il ne faut donc pas mélanger avec la population

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 209
      Note : 5/5

      Qui a besoin de qui ? c’est une question sans fin.

      Cependant, le photographe reste l’agent artistique et le modèle est juste là pour servir la création de celui-ci ou à la limite de l’agent artistique si ce n’est pas le photographe.

      Sans diminuer leur talent qui influe sur le résultat final de la photo, le modèle n’est qu’une partie de la composition entre les lumières, le décor, la mise en scène, les optiques choisies, le point de vue, l’équilibre de la photo d’un point de vue de la colorimétrie et des formes, … Mais c’est aussi lui qui dirige le modèle pour obtenir ce qu’il souhaite et la liste des choix techniques et artistiques est encore longue, c’est tout de même le photographe qui réalise tout cela ou c’est réalisé sous sa direction. Le mannequin n’intervient qu’en milieu de création de la photo et sous la direction précise du photographe ou de l’agent artistique. Avant son intervention il y a une préparation minutieuse et créative et après la séance photo le photographe doit encore faire beaucoup de travail en retouche et photo …

      Même la loi reconnait la priorité du photographe sur tous les autres intervenants, si on s’en base sur les droits de la photo, où le modèle ne possède que les droits sur son image personnelle comme tout à chacun dans le monde, alors que le photographe reste propriétaire de toutes ces photos et garde un droit de regard sur toutes manipulations, publication de ses images au titre du droit d’auteur et ceux jusqu’à 50 ans après sa mort . Le modèle, par exemple, n’a absolument pas le droit de modifier une photo faite par un photographe sans son accord explicite, idem pour la diffusion de celle-ci.

      Le modèle ou les personnes utilisant une photo ont l'obligation légal de mettre une référence au photographe, pas vers le modèle.

      Si on parle de type de profils de modèles c’est justement parce qu’un modèle peut en remplacer un autre du même profil. Chaque photographe à son style et aucun ne fera la même photo. Au même titre que les danseurs, les musiciens, les comédiens sont interchangeables, car ils ne sont là que pour servir la création du compositeur, les modèles ne font que servir les créations des photographes et sont interchangeables. La preuve est que lorsque l’on fait une demande auprès d’une agence on demande un profil, pas un modèle précis, or mis si l’on veut un mannequin qui sort du lot. Au même titre que seul les musiciens « star », les acteurs principaux, les chanteurs solo sont indispensables, seul les mannequins star feront qu’une photo est plus ou moins différente. Or les top modèles se comptent sur les doigts d’une main par génération de mannequins.

      Si on regarde les photos de publicité des Galeries lafayette on retient le nom du photographe « Jean-Paul Goude », mais qui à retenu les noms des modèles qui n’étaient pas des célébrités comme Laéticia Casta ou dernièrement Jean-Paul Gautier ? Pourquoi ? Parce que si l’on retient ces photos c’est du fait de la créativité de Jean-Paul Goude et non de la prestation du mannequin qui aurait put être un autre mannequin sans modifier le résultat final de la photo.

      Du coup les demandes ridicules de certain(e)s désirant avoir toutes les photos de la séance, non retouchées, est ridicule, car seul le photographe a le droit de les modifier. Qui plus ai du fait de son image de marque, un vrai photographe digne de ce nom ne livrera qu’une oeuvre finie …

      Le fait de vouloir être rémunéré et d’avoir les photos et une preuve de manque de connaissance du milieu, même les plus grands modèles repartent sans les photos s’ils/elles sont rémunérés. On n’a pas le beurre et l’argent du beurre.

      Je pense que c’est ce que voulait dire Kempfer. Certain(e)s ont une très haute opinion d’eux-mêmes et se prennent facilement pour des stars pensant faire un cadeau aux photographes en posant pour eux. Or c’est le photographe qui, en dirigeant la/le mannequin sera obtenir une belle photo ou non, pas l’inverse. On le voit bien avec des modèles, quand on voit la différence de qualité des certaines de leurs photos d’un photographe à l’autres alors le mannequin ne changent pas …

      Donc non ce n’est pas le modèle qui permet au photographe de réaliser sa photo, il l’aurait faite de toute façon en dirigeant un autre modèle du même profile. Par contre, chaque photographe ayant son style, sa griffe, comme les peintres, les compositeurs, les architectes, les écrivains, … reconnu par les droits d’auteurs (il n’y a pas de droit d’auteur pour les mannequins, comme il n’y a pas de droit pour les chanteurs non compositeur) le modèle avec un photographe différent n’aura pas la même photo.

      Ceci dit cela n’empêche en rien d’avoir un grand respect pour les mannequins qui font un travail difficile. Les mannequins sérieux travaillent énormément et maîtrisent parfaitement leur pose. En cela il y a une différence entre les mannequins.
      Mais désolé, avec un mannequin ou un autre, quand j’ai une idée de photo, je mets tout en place tout en cherchant un type de profile de mannequin, mais pas un mannequin particulier. Maintenant je connais certains mannequins qui sont aussi très créatifs mais dans ce cas se sont plus des agents artistiques que des mannequins.

  • Sylvain
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 1539
    Note : 5/5

    Effectivement la présentation de la page 6 ne donne pas envie de travailler avec elle. C'est vulgaire. Il y a vraiment des personnes qui se présentent avec ce genre de photos ?

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 1540
      Note : 5/5

      Et oui, c'est ça le pire, cette photo provient réellement d'un profil sur un réseau social et c'est bien la photo de présentation d'une personne se disant modèle. J'ai changé le nom
      En fait ce genre de personne n'a rien à faire dans le monde de la photo. Le pire c'est qu'elle soit assez idiote pour afficher ouvertement qu'elle travaille au noir en se faisant payer, puisqu'elle n'est certainement pas mannequin dans une agence.

  • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 16748
    Note : 5/5

    Bonsoir,
    Attention au portage salarial.. c'est une piste que j'ai également explorée dans le cadre de la rédaction d'un ouvrage en préparation sur le sujet, mais elle se heurte à un autre obstacle : pour placer des mannequins, une société doit avoir impérativement un agrément d'agence de mannequin..

    donc un porteur "lambda" (sans connotation péjorative) ne suffira pas...

    Ce Code du Travail complique décidément bien les choses... J'y reviendrai en temps utile de façon très très détaillée ;-)

    Joëlle Verbrugge

  • steeven
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 17345
    Note : 3/5

    jaime

  • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 17449
    Note : 5/5

    Article archi complet, bravo et merci pour tout ce temps passé !
    Bonne continuation,
    Marianne

  • JL
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 18114
    Note : 3/5

    Bonjour,

    D'abord merci pour cet article, déjà assez ancien, que je lis par hasard, alors que je suis en pleine rédaction d'un contrat modèle/photographe pour aider mon épouse, qui est modèle photo pour son plaisir.

    Ceci étant, notre expérience montre qu'il existe aussi à foison des photographes amateurs, qui eux, à l'inverse des pros, sollicitent les modèles (forcément amateurs). Malheureusement, leur but est souvent inavouable et pas très artistique. Bref, la situation fréquente du modèle amateur qui pratique le "pose contre photos" est souvent de ne pas recevoir de photos, et donc d'avoir posé gratuitement, parce le photographe est frustré de ne pas "l'avoir sautée". Désolé d'être cru.

    Ceci milite pour la "professionnalisation" des modèles amateurs, seul moyen pour elles de faire respecter un contrat... Mais visiblement, le cadre législatif français ne s'y prête pas.

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 18122
      Note : 3/5

      Je ne partage pas du tout votre avis sur vos propos.

      Non pas qu'il n'y ai pas de "faux tographes" qui essaient plus de profiter du modèle que de faire des photos.

      Après il n'y a pas que les photographes amateurs qui font ce genre de chose. Le photographe "Bert Stern" qui est le dernier photographe à avoir pris en photo Marilyn Monroe pour Vogue, avoue avoir essayé de l'embrasser alors qu'elle était nue sur le lit pour la séance photo boudoir demandée. Cette dernière lui a retourné une telle gifle qu'il c'est retrouvé vraiment bête en tombant au sol. La légende de la Marilyn volage et l'occasion lui ont fait perdre la tête qu'elle c'est empressée de lui remettre à sa place.

      Ce que je veux dire par cet exemple, est que je ne connais pas de mannequins qui m'ont dit avoir fait des photos, qu'elles ne souhaitaient pas, car elles avaient le canon d'un fusil sur la tempe. Si les photos demandées ou l'attitude de la personne tenant l'appareil photo ne plaisent pas, ou ne sont pas ce qui était convenu, qu'est ce qui empêche le modèle de partir ?
      Il faut arrêter de faire courir de telles rumeurs. Surtout pour les poses contre photos.

      J'ai fait fermer un groupe qui tenait les mêmes propos que vous sur Facebook. Non pas que cela me touche personnellement, mais j'ai aussi débuté, même s'il y a bien longtemps maintenant et je ne sais que trop, ce que c'est que de trouver des mannequins lorsque l'on est un photographe homme quand on n'a pas encore de book à présenter. Du coup cette légende urbaine, car je maintient que ce n'est que ça, que la plupart des photographes amateurs ne cherchent qu'à profiter des mannequins, doit bloquer beaucoup de jeunes photographes débutant.

      Sur le groupe qui tenait c'est propos, j'ai vérifier, il y avait 2 "photographes" et 3 "modèles". Les photographe étaient tout sauf photographe, car shooter en mode auto avec un bridge et incapable de faire une bonne mise au point ou un bon réglage de la balance des blancs, même en post traitement, ... Je n'en rajouterais pas.

      Les mannequins étaient aussi tout sauf ça. La première photo sur laquelle je suis tombé en regardant le book de ces "grandes mannequins" fustigeant les photographes, était exactement la même que celle que je montre en exemple page "6" de cet article dans le chapitre "Travaillez la présentation de votre book".

      En gros la vérité c'est qu'avec ce genre de book aucun photographe digne de ce nom ne contactera ce genre de "fille". Donc forcément elles n'ont qu'à faire à des pervers se servant de la photo pour déshabiller les femmes et non des photographes. En vrai ni l'un, ni l'autre n'ont leur place dans la photo, tout simplement.

      Maintenant tous les photographe ont un book en ligne, sinon ça sent l'arnaque, donc pourquoi ne pas vérifier son travail avant d'y aller, écrire son nom sur google pour voir les critiques, ... Bref vérifier avant même d'y aller. Ensuite rien n'empêche de venir accompagné ...

      Donc il faut arrêter ces légendes, dans 99% des cas tout ce passe très bien, dans les autres cas souvent le photographe et le modèle n'ont rien à faire dans le monde de la photo !

  • JL
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 18128
    Note : 3/5

    Bonjour,

    Bien évidemment, je ne peux rester sans répondre à cette "descente en règle" que vous venez de faire à mon égard.

    Il n'y avait pourtant aucune "attaque généralisée", au point que je suis surpris de la virulence de votre réaction.

    Alors reprenons certains points... Parce que votre réponse mélange tout et déforme mes propos.

    Je n'ai pas prétendu que TOUS les photographes, ni même que la majorité des photographes agissaient de manière déplacée.

    Par contre, je sais de par mon expérience personnelle (et à cet égard, vous serez gentil de ne pas vouloir me faire passer pour un affabulateur) qu'il existe des photographes (et en ce qui me concerne, tous avec book sur book.fr) qui "tentent le coup" avec le modèle. Entendons-nous bien, je ne parle pas de viol ou d'agression. Il est toujours assez facile de les remettre à leur place avec tact... et la séance repart. Mais curieusement, après, les photos ne viennent pas. Et oui, il est arrivé à ma femme de réellement devoir partir.

    Autre chose : mon épouse N'EST PAS "une grande mannequin fustigeant les photographes". Et vous serez également gentil de ne pas lui associer les termes de "ce genre de filles", de près ou de loin. C'est juste quelqu'un qui aime la photo, pose pour son plaisir, de manière non professionnelle. Elle libère du temps dans sa vie pro, spécialement pour les séances de pose. Vous comprendrez que c'est dommage d'en arriver à devoir partir.

    J'espère que c'est plus clair comme cela.

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 18131
      Note : 3/5

      Bonjour,
      Vous faites erreur, il n'y avait aucune attaque personnelle à votre égard ou envers votre femme dans ma réponse.

      Quand je parle des "grandes mannequins fustigeant les photographes" dans mon commentaire, je parle des femmes que j'avais trouvé dans le groupe facebook et dont je parle à ce moment de ma réponse.

      Ensuite il n'y a rien contre vous, mais le discours de "les photographes sont des obsédés ne cherchant qu'à se taper les modèle" est totalement faux et insupportable, proliféré par des personnes qui n'ont pas leur place dans la photo et en sont frustré pour la plus grande majorité.

      Je rencontre beaucoup de mannequins pro, beaucoup de jeunes femmes faisant ça aussi uniquement pour leur plaisir et à mon avis bien plus que le nombre de photographes que vous avez put rencontré, durant mes 25 ans de photo. Elles même ont rencontré pour certaines près d'une centaine de photographes et bien seule 2 m'ont dit avoir rencontré un photographe un peu trop tactile pour l'une et un qui a fait une proposition déplacée pour l'autre, même si le sujet est loin d'être abordé à chaque séance.

      Donc je maintiens que les vrais photographes, qu'ils soient amateurs ou pro, n'ont pas ce genre de comportement dans 99,99% des cas comme dans absolument tous les métier !

      C'est une légende urbaine colportée par des personnes qui ne connaissent pas du tout le milieu, mais des hommes qui travaillent 90% de leur temps avec des femmes superbes ça en fait fantasmer plus d'un et je le sais aux réflexions que beaucoup de non photographes me font, c'est comme les infirmières, les pompiers, ... C'est aussi colporté par des personnes qui se sont fait refoulé du milieu de la photo, car elles n'avaient rien à y faire (faux mannequins comme faux photographes). Il ne faut pas confondre le vrai milieu de la photo, côtoyé par de vrais photographes, de vrais mannequins pro ou amateurs et le milieu parallèle ou la photo et la vidéo ne sont que le prétexte pour l’exhibitionnisme, la prostitution, ou simplement le n'importe quoi !!!

      Celles qui ne tombent que sur ce genre de "faux" photographes au point d'écrire que l'on trouve à "foison des photographes amateurs" ne pensant qu'à se taper les modèles n'ont, soit rien à faire dans la photo, car visiblement les vrais photographes n'en veulent visiblement pas, soit elles choisissent vraiment très mal leurs photographes et dans ce cas c'est à elles de revoir leur méthode de sélection, ou enfin elles fabules !

      Par rapport à mon expérience qui à mon avis est vraiment bien plus importante que la votre, puisque c'est mon métier depuis 25 ans et que je ne fais que ça, des séances photo, ce que vous dites est totalement faux et je ne laisserais pas les photographes pro ou amateurs se faire insulter comme vous le faites en disant que l'on est à "foison" que des obsédés qui se servons de la photo pour essayer de se taper des femmes.

      Je rencontre et forme aussi des tas de photographes amateurs (environ 1000/an) et j'arrive à savoir les quels n'ont pas de bonne intentions et ils sont extrêmement rare (un ou deux/an). De plus sur facebook/google+/book.fr/Youtube/... je suis en contact avec plus de 55 000 personnes, mannequins, photographes, maquilleur/ses, coiffeur/ses ou stylistes, je fais régulièrement tous les mois des soirées avec le milieu de la photo où les amateurs sont aussi présent et on en a parlé à plusieurs reprises et quand on prend uniquement de vrais mannequins (pro ou amateur) et bien la conclusion est la même que la mienne, que cela vous plaise ou pas, visiblement la très grande majorité du milieu que je côtoie tous les jours contrairement à vous ne partage visiblement pas du tout votre avis. Quand on sélectionne de vrais photographes, on n'a pas se genre de problème et si seuls des obsédés acceptent de faire des séances photo avec une personne, c'est qu'elle a des questions à ce poser quand à sa place dans le monde de la photo ! (et ça n'a rien à voir avec le physique, c'est un métier et ça s'apprend, comme tous les autres métiers, que l'on soit photographe ou mannequins, c'est tout !)

      Donc votre "a foison" est de la fabulation et je le maintiens, surtout sur des réseaux comme "book.fr". D'autres réseaux sociaux en sont remplis, mais comme ils proposent aussi des profiles de femmes faisant de la prostitution et non de la photo, c'est normal que ce genre d'obsédés se retrouvent sur ce genre de réseaux, mais les vrais mannequins (pro ou amateurs) n'y sont pas non ^lus !

  • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 22195
    Note : 5/5

    Bonjour,

    Merci pour cet article, il reprend tout ce que je me tue à répéter à longueur de temps aux modèles et au x photographes ! Que ce soit pour la rémunération mais aussi sur le fait de demander les brutes ou encore de dire "Je suis sur la photo, j'en fais ce que je veux", en passant par les books immondes de modèles demandant rémunération (le point 6 m'a fait rire ... jaune ;) ).

    J'ai juste une remarque : Concernant le salariat, je suis d'accord : un mannequin ne peut être que salariée et non libéral. Mais le statut d'agence de mannequin est réservé à ceux qui pratiquent cette activité, donc qui placent le mannequin.

    Je m'explique : Si je veux faire des photos pour moi (projet personnel, etc), je ne place donc pas le mannequin pour un client, puisque le client c'est moi. Ce n'est donc pas une activité d'agence. Je peux donc salarier (déclaration d'embauche à l'URSSAF etc) le mannequin.

    Si j'ai un client qui me paie une prestation, alors lui peut salarier le mannequin. Là encore, il n'est pas agence de mannequin, puisqu'il ne place pas le mannequin chez un client.

    Ou alors ai-je raté un truc ?

    Par contre, là où je suis de nouveau d'accord avec vous (en plus du reste :D ), c'est sur le fait qu'il est stupide de fermer le statut d'AE aux mannequins. Du coup, ça homogénéise trop les profils de mannequins disponibles légalement. Parce que soyons honnêtes, faire la déclaration URSSAF d'employeur (avec toutes les contraintes du code du travail qui vont avec), c'est un enfer.

  • sasa
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 29988
    Note : 5/5

    euuuuh petite réaction, prétendre des modèles de poser "pour le fun" c'est un peu moche, excusez-moi, c'est un métier, c'est du temps et de l'énergie,je suppose que la modèle se prépare physiquement et mentalement avant les poses, je trouve ça mesquin, mais c'est surement un point de vue féminin.

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 49059
      Note : 5/5

      Heu où ai-je marqué que les modèles posaient pour le "fun" uniquement ?
      Certain(e)s le font pour le fun, d'autres c'est leur métier. Mais dans tous les cas beaucoup le font sérieusement.

  • Luis Pereira
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 76907
    Note : 5/5

    C'est juste parfait, j'ai cherché des infos compilés et détaillés toute l'après-midi et votre page est la plus aboutie!
    Bravo

    Je suis photographe débutant, je vais me lancé dans les démarches administratives pour professionnaliser tout ça, pas facile...

    Pour commencer je vais sans doute devoir à la fois me créer un statut photographe auteur (ventes de tirages, etc...) et à la fois un statut artisan pour les commandes (mariages, book, etc...)...
    Qu'en pensez-vous de cette contrainte française?

    Enfin la photo que je préfère pratiquer est la création d'illustration, plus j'avance et plus j'ai peur de l'impasse, ce qui me fait peur c'est j'aimerais commencer à faire des photos dans le but d'exposer et vendre des tirages, ou au moins la vente de droits sous licences... or pour avancer en ce sens je me vois mal ne pas rémunérer des modèles pour des photos que je vais vendre et d'un autres côté mon profil recherché n'ai clairement pas le type en agence et de toute manière en agence il est impossible de trouver une modèle pour un projet artistique...
    En gros il va me rester le CDD d'une journée avec toute la paperasse qui suit... Mais c'est pas fini le hic c'est que pour vendre mes illustrations je devrait le faire sous le régime auteur mais pour les créer en contractant en CDD une modèle je ne pourrai pas le faire en artiste mais je devrai le faire en Artisan/libéral...
    On se marche sur la tête...

    Comment font les autres, je suis pas le seul photographe a vouloir créer des oeuvres nécessitant la rémunération d'un modèle, comment font-il....?????

  • Trashmode
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 80940
    Note : 5/5

    Donc si je comprends bien (et surtout pour clarifier), une modèle qui ne fait pas partie d'une agence ne peux pas demander légalementde rémunération, donc si admettons, je la paye je suis dans l'illégalité la plus total c'est bien ça ?

    • Dreamphotos
      Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 81142
      Note : 5/5

      Oui et non ... Je sais c'est une réponse de normand.
      Normalement nous sommes tous égaux devant la loi, mais ça c'était avant les status auto-entrepreneurs.
      La fonction de mannequin libéral existe, mais pas le code APE qui permet de créer la société correspondantes (ou le statu auto-entrepreneur).
      Du coup certaines régions permettent à des mannequins de se déclarer sous un autres code APE et d'autres non, du coup tout et possible selon les régions.
      Si tu veux savoir si le/la mannequin est déclaré(e) comme indépendant, il suffit de lui demander son numéro de SIRET, toutes les boites, même auto-entrepreneur en ont un, car sans ça il/elle ne peux pas émettre une facture.
      Moi ça marche à tous les coups ;o)

www.deviens-photographe.com 4.6551724137931 out of 5 based on 29 ratings. 29 user reviews.