La bonne pratique de la photo

Comprendre un histogramme

La photographie numérique a apporté un nouvel instrument de travail très important et surtout très intéressant à utiliser, l'histogramme.

Je vous propose de voir dans ce cours photo comment les informations que nous apportent l'histogramme peuvent nous aider à étudier et améliorer la qualité de nos photos.

La plupart des appareils photo modernes possèdent un histogramme. Généralement pour l'afficher il suffit d'afficher une photo prise, puis d'appuyer une ou plusieurs fois sur la touche "Info" ou "Desc". Il peut y avoir uniquement l'histogramme général, ou aussi les histogrammes pour chacune des  couches RVB (Rouge, Vert, Bleue) et l'histogramme  général.

Cette outil génial est présent aussi sur des logiciels tel que Photoshop, Gimps, paint.net, lightroom, ... ce qui nous permettra de retoucher nos photos.

A quoi sert l'histogramme ?

Un histogramme est une représentation mathématique, donc fiable, des données contenues dans nos photos. Pour comprendre comment sont stockées les informations dans les fichiers numériques je vous renvois vers le tutoriel JPG vs RAW.

Plus on va vers la gauche, plus les informations concernent les tons foncés, plus on va vers la droite et plus les informations concernent les tons clairs des photos.

Tout comme nos oreilles humaines possèdent une plage dynamique hors de la quelle elles ne captent pas les sons, les capteurs de nos appareils photo ont aussi une plage dynamique hors de la quelle il n'arrivent plus à capter les informations.

Notre plage dynamique auditive se situe de 20 Hz et 20 000 Hz. Les fréquences plus élevées comme les ultrasons des chauves-souris ou les fréquences plus basses comme les infrasons des éléphants, nous sont inaudibles.

Chaque capteur possède une plage dynamique qui représente l'étendue des tonalités lumineuses perceptibles lorsque l'on prend une photo. En gros si la lumière est plus basse (trop sombre) ou plus haute (trop claire) que ce que peut percevoir le capteur cela se traduit sur la photo par des zones noires (bouchées) ou blanches (cramées) dans lesquelles il n'y a aucune information.

Par exemple le cauchemar des photographes est la sortie des mariées en plein soleil après une cérémonie, où la mariée est vêtue de sa robe magnifiquement blanche et du marié en costume noir. En plein soleil la plage dynamique de ce couple est très étendue entre les sombres et les clairs qu'il va falloir soit cramée la robe et donc perdre les détails de la robe pour avoir des zones blanches sans détails ou bouchées le costume noir et perdre aussi les plis.

L'histogramme est fait de données mathématique et est donc fiable. Il faut l'afficher en permanence au lorsque l'on regarde une photo sur l'écran de l'appareil photo, car ce dernier n'est pas fiable.

Comment interpréter un histogramme

Le noir absolue se trouve à gauche de l'histogramme. Le noir absolue s'obtient en plaçant les couches RVB à 0 (0, 0, 0).

Le blanc absolue se trouve à droite de l'histogramme. Il s'obtient en plaçant les couches RVB à 255 (255, 255, 255).

Il est possible d'avoir, soit l'histogramme qui représente la moyenne des trois couches RVB. Cet histogramme est généralement représenté par une courbe blanche. Mais certains appareils proposent aussi un histogramme pour chacune des  couches RVB qui est représenté par une courbe de la couleur de la couche.

Si l'on doit choisir entre sur-exposer la photo légèrement ou la sous exposer légèrement, la première solution est à préférer. Vous le comprendrez en lisant le tutoriel sur les RAW et JPEG. Les fichiers contenant 9 fois plus d'informations dans les tons clairs que dans les tons foncés, il vaut mieux perdre quelques informations dans les tons clair où l'on a beaucoup d'informations, que dans les tons foncés ou les informations sont déjà limites.  Cela vient du fait que nos capteurs perçoivent mieux les tons clairs que les tons foncés, tout comme l'oeil humain.

Interprétation en densité de lumière

Comme nous venons de le voir il faut réussir à régler son appareil photo pour avoir le meilleur histogramme possible. Plus la courbe est collée contre un des côtés et plus on a perdu d'informations que l'appareil photo n'a pas put capter qui se traduiront par des zones blanches ou noires sur les photos.

Plus la courbe se situe sur les côtés et plus le contraste sera faible.

 

Sur cette photo on voit que l'histogramme ne touche ni à gauche ni a droite, ce qui indique que l'on n'a pas de parties bouchées ou cramée sur la photo. La courbe prend quasiment toute la largeur de la plage dynamique ce qui indique que la photo à de bons contrastes et contient beaucoup de matière. Les courbes des trois coucheq RVB sont alignées quasiment de la même façon à gauche ou à droite, ce qui montre un équilibre dans les couches sombres et claires au niveaux des couleurs. En gros, que la balance des blancs était bien équilibrée (réglée ici à 5200° kelvin ce qui correspond à la lumière du soleil à midi).
En cas de contre jour très fort comme sur cette photo on voit que la courbe est collée des deux côtés ce qui signifie que l'on a perdu énormément d'informations. Ce qui fait que l'on a des zones bouchées sur la photo ainsi que des zones cramées. Le centre de l'histogramme est très plat ce qui nous indique que l'on a pas beaucoup de contrastes sur la photo.
Ici on voit que la photo est très sombre ce qui se traduit, sur l'histogramme, par la courbe collée à gauche. Il n'y a aucune information dans les tons clairs si ce n'est la zone cramée des flammes des bougies.On voit qu'il y a un déséquilibre dans la balance des blanc. Cela se traduit par le fait que la courbe de la couche bleue est plus présente dans les tons foncés alors que la courbe de la couche rouge est plus présente que les autres dans les tons clairs. Ceci veut dire que l'on est dans un environnement ou la température des couleurs est basse (environ 3200°kelvins)  mais que la balance des blancs de l'appareil photo est restée réglé sur des températures de couleur plus élevées (52OOk) hors, comme 5200k est une température de couleur plus bleue que les 3200k, cela se traduit par une photo aux tons plus rouge que la normal. On le constate souvent dans des photos prises en intérieur où le visage des gens est plus rouge sur les photos qu'en vrai.
Ici la courbe de l'histogramme montre un déséquilibre très important de la balance des blancs. On voit que la couche bleue est beaucoup plus présentes que les deux autres dans les tons clairs de la photo. La photo est bleue. Cela est dut à une balance des blancs réglée sur une température de couleur basse (3200k) alors que dehors en plein soleil la température de la lumière est à 5200k. Ce qui fait qu'il y a une forte dominante bleue sur la photo. Il aurait fallu régler la balance des blancs à moins que ce soit un effet voulu.
Voici une autre photo bien équilibrée. Pas de zone bouchées ou cramées et une balance des blancs correctement équilibrée.
Cela se traduit par une courbe de l'histogramme large, mais sans toucher les côtés ce qui indique qu'il n'y a pas de perte d'information ni dans les tons foncés ni dans les tons clairs.La balance des blancs est équilibrée.

 

 

Que faire en retouchant nos photos

Lorsque l'on retouche nos photos il va falloir régler le noir, la lumière, le contraste afin d'obtenir des histogrammes qui s'approchent le plus possible des photos 1 et 5 du tableau ci-dessus.

Pour étendre la courbe de l'histogramme il faudra ajouter du contraste. Mais le contraste éclairci les tons clairs et assombri les tons foncés. Ce qui veut dire que dès le départ une photo dont l'histogramme ressemble à la photo 2 du tableau, cela devient impossible, car cela ne fera qu'amplifier les zones cramées et bouchées de la photo.

Il faudra baisser la luminosité ou l'augmenter pour tirer l'histogramme vers la gauche ou la droite.

Enfin on peut régler les couleurs pour équilibrer ce qui n'aurait pas été fait avec la balance des blancs. Cela permet de faire disparaitre une dominante d'une couleur Rouge,Verte ou Bleue que l'on ne voudrait pas sur la photo. Cette opération est surtout possible si le format du fichier est en RAW et non en JPEG.

 

Mais rappelez vous que rien ne vaudra jamais une photo dont les paramètres sont correctes dès la prise de vue car c'est à ce moment là que les informations sont stockées dans le fichier.

Posts Similaires
Cours lightroom - améliorer vos photos de vacances comme les pro

Apprenez à améliorer vos photos de vacances utilisant les réglages de base de Lightroom et l'outil Filtre gradué. Ces quelques paramètres peuvent déjà vous aider à passer de photos de touristes à des photos professionnelles pour rendre jaloux vos proches. ;o)

Chapitre XVI - Cours photoshop - Créer un visage avec des cubes

Apprenez à réaliser un visage éclaté en morceaux avec Photoshop. Ce cours de retouche photo ne demande pas beaucoup de connaissances photoshop et est accessible à tous

Lightroom - Optimise tes photos d'hiver trop contrastées et trop fades

La lumière en hivers, plus pâle, fait perdre énormément de couleurs aux photos. Le soleil plus bas génère une lumière plus dure avec des ombres plus marquées qu'en été. Lightroom permet de corriger cela sans perdre l'atmosphère de l'hiver.

Tutoriel Photoshop chapitre X - Créer un système planètaire en 10 minutes

Dans ce dixième tutoriel photoshop je vous propose de comprendre différents mode de fusion de calques, comment créer des ciel étoilés pour modifier le fond de vos photos.

A propos de

Benoit est photographe professionnel et habite à Paris, en ile de France .

En parallèle de ses reportages de photographe, il propose des stages photo à Paris. Benoit Thibaudeau est spécialisé dans les reportages de mariage et les photos de mode et publicité.

Après avoir passé plusieurs années à former des personnes en informatique et poster des dizaines de tutoriels sur des forums photo, il a décidé de dispenser des cours photo. Vous pouvez retrouver la liste et les dates de stage sur son site : .

Retrouvez sur ce Blog des dizaines de tutoreils photo pour vous aider à progresser en photo.

Son site de stage photo :

Son site de photographe :

5 commentaires pour "Comprendre un histogramme"
  • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 72654
    Note : 5/5

    Court, simple et instructif, bravo.

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 80523
      Note : 5/5

      Merci de ce retour, heureux qu'il ait répondu à vos questions ;o)

  • Marc Sanchez
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 72953
    Note : 5/5

    Bonjour, je ne comprend pas je reçois un mail tous les deux jours pour me dire qu'il y a un nouveau commentaire sur l'article alors que le seul commentaire c'est le mien .

  • Goethals JP
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 83345
    Note : 5/5

    Bonjour Benoit,
    Je te remercie pour ce cours et surtout pour cette mine intarissable de renseignements que tu dispense gratuitement aux profanes dont je fais partie. J'imagine le temps que tu as pût passer à l'élaboration de tout ces tutoriels dans le but d'aider des gens que tu ne connait pas.J'ai vraiment plus progressé depuis que je me connecte à ton site qu'avant. Je ne nommerais pas les anciens sites car je les aimes bien encore.Je me suis abonné à ta chaîne "youtube" et j'attend la suite! A+ JP

    • Dreamphotos
      Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 84448
      Note : 5/5

      Je suis heureux et content de te compter parmi la communauté Deviens Photographe.
      Tu sais, même moi je suis plusieurs sites ou revues photo, n'y a pas de honte là-dedans. Au contraire prendre plusieurs sources pour un sujet permet de faire un tour complet de ce dernier.
      Bonne lecture et j'espère te croiser sur les prochains autos.

www.deviens-photographe.com 5 out of 5 based on 5 ratings. 5 user reviews.