La bonne pratique de la photo

Histoire d'une photo studio

cours photo studio paris

 

On me demande souvent mes "secrets" pour les photos en studio, quels éclairages j'utilise ? Comment j'obtiens tel ou tel résultat.

Alors, comme pour moi il n'y a pas de secret, juste de la technique et des connaissances en lumière, de la technique photo, des connaissances en composition de photo, savoir diriger un modèle et avoir des idées pour la création d'une image, voici donc une explication sur la création de cette photo.

Cette photo est imaginée et composée pour être en noir et blanc. La version couleur illustre la page d'accueil de mon site professionnel de photographe "Dream Photos - Studio".

La jeune modèle s'appelle Élodie Thomas et vous pouvez trouver son profil sur "facebook" . Elle fut Miss Berry en 2005 et Dauphine Miss France en 2006.

Vous trouverez la version couleur et noir et blanc en bas de l'article en grand format.

La préparation du shooting photo studio

Les objectifs à atteindre

Le but était d'obtenir une photo noir et blanc avec de beaux contrastes. Je souhaitais faire sortir Élodie de son registre habituel qu'était les défilés de mode.

Je souhaitais une structure de lumière un peu complexe, mais qui collerait au style d'Élodie et permettrait de faire ressortir sa sensualité et sa douceur naturelle.

Les contraintes et préparations de la séance

Je souhaitais faire ressortir de beaux contrastes pour obtenir une belle photo noir et blanc et pas un gris banal. Il faut donc faire ressortir le contraste entre la peau et le contexte autour du modèle. Pour cela j'ai choisi :

  • Un fond noir pour isoler la miss et rendre minimaliste le décor autour d'elle. Le but étant d'avoir une photo simple et minimaliste se résumant à l'expression de la modèle.
  • Pour les vêtements j'ai demandé à Élodie d'apporter des vêtements sombres avec un décolleté. Le but étant d'obtenir le maximum de contrastes.
  • Élodie a les yeux un petit peu creux, nous avons donc éclairci légèrement ses paupières.

Ensuite il a fallu travailler avec Élodie qui connaissait bien les défilés, mais elle a rencontré un peu plus de difficultés pour faire ressortir son côté très femme. Élodie est du genre timide et a beaucoup de mal à s'exposer. Mais ce que j'aime chez elle, c'est qu'elle est perfectionniste et aime dépasser ses limites pour obtenir une belle photo.

Le temps  nécessaire de la composition à la version finale de la photo :

  • Préparation pour le choix des vêtements et finaliser l'idée de la photo, 30 minutes.
  • Maquillage de la modèle 30 minutes + 20 minutes pour habillage et coiffure.
  • Préparation du studio, 20 minutes.
  • Montage de l'architecture de la lumière et du réglage des flashs, 25 minutes.
  • Prise de vue avec direction du modèle pour trouver la bonne pose, 15 minutes.
  • Post-traitement couleur 40 minutes.
  • Passage de la version couleur en noir et blanc 20 minutes.

Temps nécessaire pour la photo 3 heures et 20 minutes. Et oui les photos qui paraissent les plus simples sont souvent les plus sophistiqués et plus structurés depuis la prise de vue au travail final en post-traitement (le développement).

Le shooting photo

L'installation des lumières

Je n'aime pas faire du plein flash. C'est basic et n'importe quel photographes avec un minimum de technique peut y arriver. Je souhaitais une lumière plus intimiste, plus confinée.

Voici l'architecture lumière que j'ai choisie et que j'ai mis plus de 25 minutes à régler (Merci à Élodie pour sa patience ;o) ) :

élcairage studio flash diffuseur reflecteur et barndoor

J'ai utilisé quatre torches flash ELINCHROM Compact Style RX1200.

  • Torche (1) : j'ai placé un snoot avec un nid d'abeille sur le flash et il m'a servi à éclairer l'épaule droite du modèle. Il était placé à environ 40cm de son épaule de façon à garder un faisceau lumineux assez fin. Placé dans l'alignement de de l'épaule.
  • Torche (2) : Ce flash aussi avait un snoot et un nid d'abeille pour les mêmes raisons que pour le flash 1. Placé aussi proche du visage, environ 40cm, pour ne pas trop élargir le faisceau lumineux et aussi dans l'alignement de l'épaule droite d'Élodie.  Le flash studio était dirigé vers la joue droite de mon modèle.
  • Torche (3) : Ce flash orienté vers le torse était placé un peu plus loin que les deux autres pour obtenir un faisceau plus large. Idem que pour les deux premiers j'ai placé un snoot avec un nid d'abeille pour adoucir le flux de lumière en le diffusant plus.
  • Pour adoucir le flux lumineux j'ai placé un diffuseur (4) entre le modèle et les trois flash à sa droite (gauche du schéma).
  • Ensuite pour récupérer un peu de lumière sur la joue et le bras gauche d'Élodie, j'ai placé un réflecteur blanc. La lumière réfléchie par le réflecteur provenait principalement de la torche 3.
  • Comme la mannequin est brune et que le fond est noir, j'ai placé un flash dirigé vers le fond (7) pour créer un orra lumineux en arrière plan et la "détacher" du fond. Le flash dirigé vers le fond (7) était équipé d'un barndoor et caché derrière un panneau noir (6) afin que son faisceau lumineu ne vienne pas perturber 'architecture de lumière créer sur la modèle grâce aux torches 1, 2 et 3 ainsi que le diffuseur 4 et le réflecteur 5.

Comme vous pouvez le voir sur le schéma, j'ai créé une "boite à lumière" autour de la modèle. Le réflecteur et le diffuseur sont proches de la modèle, à quelques centimètres à l'extérieur de la photo. Les torches 1 et 2 sont à quelques centimètres du diffuseur. Le flash de studio 3 est plus éloigné.

Les EXIFS de l'appareil photo

J'ai utilisé :

  • un appareil photo Canon 5D Mark III (cercle de confusion de 0.030 sur un capteur full frame donc un ration 1/1)
  • équipé d'un objectif Canon EF 50mm F/1.2 L USM (Un vrai petit bijoux que j'adore utiliser pour les portraits).
  • Qualité d'image en RAW.
  • Colorimétrie en sRVB.
  • Balance des blancs manuelle régler avec une charte de gris.

L'avantage du 50mm f/1.2, c'est qu'on ne l'utilise jamais ou très rarement en ouverture f/1.2, du coup la qualité de la photo est encore meilleure.

Les exifs :

  • Ouverture f/8 (pour ne pas avoir de problème de diffraction)
  • Une distance entre la modèle et le photographe de 2.5m environ.
  • Donc une profondeur de champ de 1,25m ce qui est suffisant pour cette photo
  • ISO 50
  • Temps de pose 1/200s
  • Posé sur trépied afin d'avoir le meilleur piqué possible.
  • Mise au point sur l'oeil droit d'Élodie

Post-traitement de la photo

J'ai réalisé mon post traitement :

  • Sur Photoshop 5
  • Sur la version 16 bits de la photo (version tiff pour ne pas dégrader la qualité pendant les traitements et les différentes sauvegardes).
  • La photo à une taille originale de 3744 pixels de large sur une longueur de 5616 pixels en 300 DPI.

Du fait du travail de lumière réalisé lors de la prise de vue, je n'ai travaillé qu'un peu la lumière en post-traitement. J'ai travaillé surtout sur la joue gauche. Mon but était de bien marquer la séparation de la joue et de l'oeil que je voulais plus clair.

J'ai travaillé la peau d'Élodie comme vous pouvez le voir dans le tutoriel de ce blog "Retouches beauté Photoshop sans lisser la peau" pour supprimer les surfaces en surbrillance et "perfectionner" la qualité de la peau.

J'ai lissé les défauts du papier et affiné la lumière du fond.

Le travail sur la version couleur m'a demandé environ 40 minutes.

Pour le passage en noir et blanc, il ne suffit pas de désaturer la photo.  Le travail sur les contrastes sur les différentes parties de la photo m'ont pris environ 20 minutes de plus. Je suis passé par une trichromie pour la finaliser et obtenir le meilleur rendu entre les parties claires et sombres de la photo. Pour ne surtout pas boucher les parties sombres et cramer les parties claires.

La photo finale du shooting

Voici la version couleur et la version noir et blanc. L'allègement pour la version Internet  a pas mal dégradé la photo (Passage de 9Mo à 262Ko), mais je ne peux pas vous mettre ici deux photo de 9Mo ans quoi la page mettrait un temps fou à charger.

Qu'elle version préférez vous ?

 

cours photo sur la technique photo studio

cours photo studio paris

cours photo studio parispar deviens-photographe

 

Voila vous savez tout. A vous de jouer.

 

Si vous avez aimé, partagez le post sur Internet

Posts Similaires
Chapitre XXII - Ajouter de la pluie sur vos photos avec Photoshop

Ce tutoriel vidéo vous apprend à ajouter de la pluie sur des photos. Cette retouche photoshop est accessible à tous avec un peu de pratique, même si elle demande beaucoup de temps.

utilité de la synchronisation du flash

Vous vous demandez peut-être à quoi sert la synchronisation du flash sur le premier ou le second rideau. Quelle différence cela fait-il au niveau de l'éclairage ? C'est ce que je vous présente ici.

Histoire d'une photo IV - Obtenez de réelles expressions et de vrais sourires sur vos photos

Apprenez à diriger vos modèles pour obtenir des expressions naturelles sur vos photos. Dans cet article je vous explique mes trucs et astuces pour obtenir les expressions que je souhaites de mes modèles.

Fabrication d'un snoot pour flash cobra avec un nid d'abeille pour moins de 5€

Je vous montre comment réaliser un snoot avec un nid d'abeille pour un flash cobra et le tout pour moins de 5€. Le montage n'est pas compliqué et le résultat est superbe.

A propos de

Benoit est photographe professionnel et habite à Paris, en ile de France .

En parallèle de ses reportages de photographe, il propose des stages photo à Paris. Benoit Thibaudeau est spécialisé dans les reportages de mariage et les photos de mode et publicité.

Après avoir passé plusieurs années à former des personnes en informatique et poster des dizaines de tutoriels sur des forums photo, il a décidé de dispenser des cours photo. Vous pouvez retrouver la liste et les dates de stage sur son site : .

Retrouvez sur ce Blog des dizaines de tutoreils photo pour vous aider à progresser en photo.

Son site de stage photo :

Son site de photographe :

8 commentaires pour "Histoire d'une photo studio"
  • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 653
    Note : 5/5

    C'est vraiment très élaboré et le résultat est là. Je suis habituellement fan du noir & blanc mais j'aime beaucoup aussi la version couleur ici :)

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 655
      Note : 5/5

      Merci Mika de ton passage et de tes compliments sur le travail de la photo.
      Mais quand on a la chance de disposer de beaux modèles comme Elodie, c'est le moindre que l'on puisse faire :)

  • Erion
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 1285
    Note : 5/5

    Très beau travail ! En faite je suis débutant donc j'aurais quelques questions à te poser. La première étant pourquoi avoir gardé la colorimétrie sRVB ? Le format abode n'est-il pas mieux (oui j'ai a peu près lus tous tes post, qui sont cela dit en passant formidables). Ensuite, je pense qu'un tutoriel pour la lumière en photo model, mais pour les photographes voulant se lancer serait très intéressant (car disposer d'autant de matériel de lumière me semble difficile à mon niveau). Enfin, je voulais savoir comment ça se passe pour le studio, tu en as un personnel, ou ont peut en louer ?
    Désolé du long message mais étant de plus en plus passionné je peux pas faire autrement ! En attendant ta réponse, bonne continuation !

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 1288
      Note : 5/5

      Techniquement le profile Adobe RVB à un spectre de Gamut plus large que le profil colorimétrique sRVB, mais c'est surtout visible sur les couleurs vives et sur seulement 2% des écrans du marché. Et cette photos n'utilise pas de couleurs vives ;)
      En contre partie le profile sRVB propose une meilleure répartition de la luminance et ces justement le point important pour cette photo, d'où mon choix.
      Pour la photo du tutoriel Lightroom ou je récupères les couleurs d'une photo, j'ai préféré par contre le profile Adobe RGB, car dans ce cas c'est plus indiqué.

      Pour la seconde partie des questions et bien oui pour ce genre de photos il est nécessaire d'avoir une architecture de lumière complexe. Je ne suis pas contre le plein flash, mais je m'éclate vraiment plus avec des architecture de lumières plus complexe. Du coup cela demande plus de torches. Cette photo à été prise avec mes spots personnels dans mon studio. Mais sur Paris il est facile de trouver des studios équipés à pas chez (40 à 50€/h).

  • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 9795
    Note : 5/5

    Très pédagogique!:)
    Pour une fois, je préfère la version couleur. J'ai l'impression de voir plus de modelé dans cette version, en particulier sur le buste.

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 10535
      Note : 5/5

      Merci du retour.
      Personnellement, j'aime les deux versions ;)

  • Jean-Baptiste
    Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 15448
    Note : 5/5

    Bonjour Benoît,

    je continue d'être passionné par tes excellents articles.

    Pour celui-ci, j'aurais une question pour savoir comment tu détermines la PdC ?
    As-tu une petite formule ?

    L'appli Depth of field calculator donne 0.79m avec ces paramètres...

    Un grand merci à toi et bonne journée !!

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 15757
      Note : 5/5

      Oui j'ai la formule de calcul de l'hyperfocale, puis du premier plan net et le dernier plan net, du coup la différence entre les deux me donne la profondeur de champ ...

www.deviens-photographe.com 5 out of 5 based on 8 ratings. 8 user reviews.