La bonne pratique de la photo

Patrick Chauvel expose pour ne plus entendre 'On ne savait pas'

Patrick Chauvel expose ses photos prises pendant les conflits sur une période de 30 ans au centre mondial de la paix à Verdun jusqu'au 26 mai 2013.

Qui est Patrick Chauvel ?

Patrick Chauvel photographe reporterPatrick Chauvel est un correspondant de guerre photographe, documentariste et écrivain de 63 ans. Il a parcouru les conflits dans le monde entier depuis une trentaine d'années.

Au coeur des conflits de l'Afghanistan à la Libye en passant par l'Amérique du sud et dernièrement la Syrie. Il fut blessé tant de fois qu'il fut laissé pour mort sur plusieurs champs de batailles. Il est sans conteste un aventurier, mais surtout un photographe qui vit réellement pour sa passion et qui fait preuve d'une abnégation impressionnante au profit de la dénonciation de l'actualité. Comme il dit lui même la photo est son moyen d'expression.

La Question posée

Une question qui revient souvent, le photographe journaliste doit-il juste montrer les faits, comme un journaliste le ferait dans un article depuis son siège à Paris ? Ou doit-il poser son appareil photo pour intervenir et essayer de changer les évènements comme essayer d'empêcher une exécution ?

Une question importante. La photo entre les mains de reporter comme Patrick Chauvel permettent de dénoncer ce que les gens refusent de voir et de connaitre. Combien de fois, grâce à des gens comme lui une photo a fait bouger les choses, justement parce qu'il a pris les évènements en photo pour les dénoncer plutôt que d'essayer d'empêcher l'évènement qui se serait sans doute tout de même produit quitte à lui coûter la vie.

Les photographes journalistes comme Patrick Chauvel vont jusqu'au coeur du conflit, là où personne ne veut aller et cela lui a coûté d'être blessé maintes fois, comme dernièrement par deux balles de M16 tirées à bout portant par deux Marines de l'armée américaine au Panama.

Pourquoi ? Parce que "l'histoire est écrite par les vainqueurs" comme le disait si bien Robert Brasillach, mais les photos, il est difficile de les faire mentir.

Comme le dit Patrick Chauvel "pour ne plus jamais entendre on ne savait pas", voilà pourquoi il fait de la photo.

L'exposition  de Patrick Chauvel

L'exposition peut être dérangeante voir choquante au premier regard. Les photos de conflits ne sont jamais belles à regarder et encore moins agréable. Souvent elles affichent la vérité crue, sans détour, celle que l'on ne veut pas voir, ni même entendre parler.

L'exposition de Patrick Chauvel au centre mondial de la paix à Verdun jusqu'au 26 mai 2013 en est un exemple. Mais si vous prenez le temps de regarder ses photos et de vous poser les bonnes questions, son exposition aura atteint son but.

Il est coutumier de ce genre d'exposition. En 2009 il avait déjà exposer au centre de Paris des photomontages où il avait collé ensemble des photos de guerres avec des icônes de la capitale. Le but étant de que le spectateurs prenne conscience de la fragilité de la paix. Rappeler vous les photos de Paris avec des drapeaux Nazi partout, ce n'est pas si vieux.

(Attention certaines images peuvent choquer)

 

Ses livres

Deux livres de Patrick Chauvel que j'ai aimé. Il y montre les conflits tel qu'il les perçoit au travers de son expérience de grand reporter de guerre.

Reporter de guerre

Un livre impressionnant où il raconte ses expérience, la mort de ces collègue, les déchirements, les choix qu'il a dut faire durant sa carrière. En plus du photographe, l'écrivain sait trouver les mots pour nous toucher.

 

Sky


C'est ce premier livre qui m'a fait découvrir le photographe au travers de cette histoire d'amitié improbable avec ce militaire américain rencontré pendant le conflit du Vietnam alors qu'il n'avait que 18 ans. Un récit prenant et montrant l'homme plus que le reporter. Un très bon livre.

 

Un interview de Patrick Chauvel

Posts Similaires
Dignité, une expo photo d’Amnesty International

Droits humains et pauvreté une exposition de photographies 19 mai - 3 juillet 2010 - Hôtel de Ville - Paris . Même si l’Œil Public n’est plus, le projet Dignité, mené en collaboration avec  Amnesty International, dans le cadre de la campagne mondiale de l’organisation, "Exigeons la dignité", vient de vois le jour. . Philippe […]

Le salon de la photo 2012 se tiendra à Paris du 8 au 12 novembre

C'est officiel le salon de la photo de Paris se tiendra cette année du 8 au 12 novembre 2012 à la porte de Versailles de Paris. Quoi de neuf cette année ?

Salon de la photo 2013 - Chronique de l'affiche 2013

Le visuel du salon de la photo 2013, affiche clairement un clin d'oeil au cinéma en reprenant les codes que maîtrisait parfaitement Marilyn Monroe. Un making-of du visuel vous attend en fin d'article comme l'année dernière avec le visuel de Sonia Sieff.

Exposition

.Je vous invite a découvrir l'exposition des photographes "Réné et Radka" à la maison de la photographie de Toulon jusqu'au 15 janvier 2011 si vous en avez l'occasion, la série «under water». Ce couple de photographe dans l'art comme dans la vie René Hallen, allemand, et Radka Leitmeritz, tchèque, travaillent à Paris depuis bientôt 10 […]

A propos de

Benoit est photographe professionnel et habite à Paris, en ile de France .

En parallèle de ses reportages de photographe, il propose des stages photo à Paris. Benoit Thibaudeau est spécialisé dans les reportages de mariage et les photos de mode et publicité.

Après avoir passé plusieurs années à former des personnes en informatique et poster des dizaines de tutoriels sur des forums photo, il a décidé de dispenser des cours photo. Vous pouvez retrouver la liste et les dates de stage sur son site : .

Retrouvez sur ce Blog des dizaines de tutoreils photo pour vous aider à progresser en photo.

Son site de stage photo :

Son site de photographe :

Vos Commentaires pour "Patrick Chauvel expose pour ne plus entendre 'On ne savait pas'"