La bonne pratique de la photo

Un bon photographe publie peu pour y gagner plus

Apprendre la photo studio

Que l'on soit professionnel ou passionné de la photo, l'explosion de la photo numérique, d'Internet et des réseaux sociaux, ces 10 dernières années ont permis à tous de se faire connaitre facilement.

Le temps des élites où seuls ceux qui arrivaient à s'imposer dans une galerie d'art, par leur talent ou parce qu'ils étaient le "fils de", ou encore parce qu'une personne bien placé dans le marché de l'art, vous présentait comme LA futur valeur montante de la photo, a été abrogé avec l'arrivée d'Internet. Aujourd'hui tout le monde peut avoir une vitrine visible dans le monde entier juste en ouvrant un site gratuitement sur Internet.

La contre-partie est que dans ce flux, nos photos ont de très grands risques de passer incognito. Alors, comment se donner toutes ses chances ?

Et si je vous disais que pour cela il faut publier peu.

 

Pourquoi publier peu pour être reconnu comme photographe ?

Depuis le début de la photographie

Combien de photos connaissez-vous réellement de photographes comme Robert Doisneau, Alfred Eisenstaedt, Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, André Kertész, Robert Frank, William Klein, Josef Koudelka, ... ?

Pour chacun d'entre eux vous en connaissez 1, 5, 10, 20 photos, mais rarement plus. Pourtant, tous ces photographes ont tous eu des carrières qui ont duré de 30 à 50 ans. Ils ont tous prix des milliers, voir des millions de photos. Ils ont tous publié des centaines ou des milliers de photos. Mais vous n'avez retenu que les plus réussies, celles qui sortaient du lot. Une, parmi des centaines publiées.

Tous les photographes, même professionnels, qui vous disent qu'ils ne loupent pas de photos sont des mythomanes. Et sur 100 photos réussies, combien sont réellement exceptionnelles, une, deux ? Ce sont celles que tout le monde retiendra.

La situation aujourd'hui

L'arrivée de la photo numérique avec le développement d'Internet et des réseaux sociaux ont modifié la donne. À l'époque de l'argentique peu de photographies étaient publiées dans les livres ou les expositions. Du coup, seule une élite très restreinte pouvait faire connaitre ses photos. Une publication était soumise à l'approbation d'un éditeur pour un livre ou d'un mécène pour une exposition. À cette époque le coup de publication d'une photo était élevé.

Aujourd'hui tout le monde peut prendre des photos et les publier gratuitement sur Internet. Résultat rien que sur Facebook c'est plus de 500 000 000 de photos qui sont publiées tous les jours. L'application dans laquelle Facebook a le plus investit financièrement pour son rachat est "Instagram", un des leader de la diffusion de photos sur Internet, ce qui indique bien l'importance que la photo prendra ces prochaines années sur Internet.

Les conséquences directes de cette situation sont que le nombre de photographes a explosé ces 10 dernières années et tous ont la possibilité de se faire connaître. Il est facile de passer incognito dans ce flux de publication.

L'autre problème intrinsèque à cette situation est que la concurrence a explosé. Si vous souhaitez que vos photos se démarquent des millions d'autres photos postées tous les jours sur Internet, il va falloir produire un travail de qualité, que tout le monde retiendra en le voyant.

Apprendre la photo studio

La meilleure méthode pour ce faire connaître comme photographe

Ce que j'ai vu de plus contre-productif

Comme tous les marchés qui explosent, actuellement en photo on voit de tout. Du très bon, mais aussi du très mauvais.

Comme je l'avais déjà abordé dans mon article sur les raisons que l'on me présente pour essayer de discuter les prix de mes prestations de photographe, des personnes me confrontent au fait que certains "photographes professionnels" donnent la totalité des photos des séances sur un CD contrairement à moi. Je ne connais aucun photographe dont tout le monde connait le nom qui se plie à cette pratique. Depuis quand un professionnel, quel qu'il soit, fournit un travail non fini ? Imaginez que votre boulanger vous dise qu'il baisse le prix de son pain, mais qu'en échange il vous donne les ingrédients du pain en vous laissant le soin de faire la préparation et la cuisson vous-même. Vous trouveriez ça normal ?

L'autre cas extrême que j'ai aussi croisé et je vous jure que c'est vrai, ce sont des mariés qui m'ont appelé, car le photographe qu'ils avaient choisi pour leur mariage, leur a fournit les photos brut de fonderie sur un DVD avec, tenez vous bien, un logiciel gratuit sur le DVD pour qu'ils retouchent eux-mêmes leurs photos. De leurs propres aveux, ils avaient choisi ce photographe, car il était un des moins chers. On comprend pourquoi, si vous analysez bien de temps compter pour les retouches des photos sur une prestation comme les mariages. Comme un plombier qui vous donnerait le fer à souder et les outils pour réaliser vos travaux en vous disant de vous débrouiller. 😀

Ce qu'il faut faire pour la publication de vos photos

Que vous soyez photographe professionnel ou un passionné qui souhaite se faire connaître, que vous publiez vos photos sur votre site ou sur les réseaux sociaux, n'oubliez pas que vous livrez votre travail au public et donc à la critique. Lors de la phase de création, une œuvre qu'elle quelle soit, est la propriété de l'artiste. Une fois qu'il rend publique son œuvre, celle-ci lui échappe, il ne peut plus arrêter les critiques dessus. Si votre travail est de qualité vous aurez plus de chance de rencontrer une critique positive. N'oubliez pas non plus que les gens retiendront plus vos échecs que vos succès. Une photo loupée peut vous coûter très cher.

Préférez la qualité à la quantité. Je sais que ce conseil va à l'encontre de notre société de consommation. Je le rencontre dans beaucoup de demandes de prospects qui préféraient avoir 200 photos pour une séance plutôt que 10 photos finies. Que vous soyez professionnels ou pas, les personnes qui regardent vos photos ne retiendront que les meilleures, comme je le montrais plus haut dans cet article. On en fait de même pour les photographes les plus célèbres. Publier 20 photos moyennes par séance n'améliora pas plus votre renommée que si vous en publiez une que tout le monde retiendra du fait de sa qualité.

Si vous êtes photographe professionnel et que vous réalisez des reportages photos, tels que des mariages, des books photo, ne livrez que les photos finies. Déjà tous les professionnels, quels qu'ils soient, se doivent de ne livrer qu'un produit fini. La photographie n'échappe pas à cette règle. Imaginons que vous offriez le DVD avec toutes les photos de la séance non travaillées et quelques photos travaillées. Maintenant imaginons que vos clients publient sur un réseaux social ces photos non finies, où l'on voit le décors, ou encore que vous, vous auriez éliminé, car loin de la qualité que vous produisez habituellement.

N'oubliez pas qu'avant Internet, si certaines de vos photos étaient montrées, c'était dans un cadre restreint et en plus les personnes les publiant expliquaient l'origine des photos, comme le fait que s'était des photos non sélectionnées pour être finalisé. Les dégâts étaient donc très limités. Aujourd'hui, avec Internet, la publication est mondiale, elle est sortie de son contexte et livrée à l'appréciation de tous sans explication. Du coup en tombant sur des photos non finies d'un photographe professionnel tout le monde se demandera quel est ce photographe minable qui fait de telles photos médiocres et qui ose se dire pourtant professionnel.

Le fait de livrer des photos non finies ou de publier des photos qui ne sont pas uniquement les meilleures, juste pour en publier beaucoup et avoir du contenu, cela vous sera préjudiciable. En publiant uniquement vos meilleures photos, que ce soit sur Internet pour tous les photographes, ou à vos clients pour les photographes professionnels, cela vous permettra de développer une image de marque de qualité.

Sans compter que ce n'est pas professionnel du tout, le fait de laisser les personnes à qui vous livrez vos photos les travailler seuls, est la pire des choses. Non seulement vous n'aurez pas la main sur la publication de ces photos et surtout sur la qualité finale de ces photos. Cela peut avoir de graves conséquences sur votre image de marque. Pour ma part, comme la loi me l'autorise au titre des droits d'auteur, j'interdis à qui que ce soit de modifier mes photos, ne serait-ce que de les recadrer. (Articles L.111 à L.123 du code des droits intellectuels)

Quand un prospect me demande de me justifier sur ma différence de prix avec un concurrent moins cher, je lui dis juste de comparer la qualité de photos de mon book en ligne à celui de ce dit concurrent. Généralement, je n'ai pas besoin de plus argumenter. Mon book n'affiche pas des centaines de photos, mais uniquement des photos que j'estime de qualité.

En conclusion

Je vous conseille de ne pas céder à la mode de publier tout et n'importe quoi. Que vous soyez professionnel ou pas, vos fans ne retiendront que vos meilleures photos et vos plus mauvaises aussi.

Si vous mettez à la disposition des photos non finies, que ce soit sur les réseaux sociaux ou à vos clients si vous êtes professionnel, n'oubliez pas que vous perdez la main sur leur diffusion et que cela peut-être préjudiciable à votre image de marque en tant que photographe.

Enfin n'oubliez pas qu'une fois publié, vos photos ne vous appartiennent plus du point de vue de la critique. Chacun est libre d'en donner une appréciation. Le monde de médias dans lequel nous vivons permet de construire une réputation en travaillant assidument et de la détruire sur un seul échec. Les retombées sur une critique de votre travail n'est plus local, mais mondial. Les discutions sur les réseaux sociaux ne sont plus privées, mais public et ouvertes à tous.

La quantité, n'a jamais fait la qualité et n'a jamais servi une image de marque.

Posts Similaires
Je veux devenir photographe !!! 7/7 - La conclusion et les clefs pour réussir en tant que photographe

Dans ce dernier article des sept article sur le métier de photographe, nous abordons le quotidien des photographes professionnels. Je conclus ce long dossier par quelques conseils personnels

Conseils pour réussir votre séance photo en tant que photographe

Vous vous apprêtez à réaliser vos premières séance photos et vous ne savez pas trop comment faire ? Je vous donne quelques conseils dans ce nouvel article pour vous aider à transformer votre premier essai.

Je veux devenir photographe !!! 4/7 - La communication

Dans ce 4eme volet sur le métier de photographe, nous abordons l'aspect communication. Nous y abordons l'utilisation d'Internet pour un photographe.

[dossier] Les Agents pour Mannequins

Nous recevons de plus en plus de mails de soit disant agents de mannequins et de plus en plus de jeunes modèles nous disent avoir eu des problèmes avec ce genre de personne. Je vous propose de voir dans ce dossier ce qu'il en est au yeux de la loi Française et je surtout voir comment éviter les arnaques de plus en plus fréquentes dans ce milieu. Ce dossier vous donne accès aux coordonnées de plus de 70 agences de modèles.

A propos de

Benoit est photographe professionnel et habite à Paris, en ile de France .

En parallèle de ses reportages de photographe, il propose des stages photo à Paris. Benoit Thibaudeau est spécialisé dans les reportages de mariage et les photos de mode et publicité.

Après avoir passé plusieurs années à former des personnes en informatique et poster des dizaines de tutoriels sur des forums photo, il a décidé de dispenser des cours photo. Vous pouvez retrouver la liste et les dates de stage sur son site : .

Retrouvez sur ce Blog des dizaines de tutoreils photo pour vous aider à progresser en photo.

Son site de stage photo :

Son site de photographe :

5 commentaires pour "Un bon photographe publie peu pour y gagner plus"
  • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 23973
    Note : 5/5

    Je trouve cet article très bien, le blog est très riche.

    Bravo à vous

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 24105
      Note : 5/5

      Merci à vous ... au plaisir de vous croiser de nouveau ;o)

  • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 49133
    Note : 5/5

    J'ai adoré cet article, il est tellement vrais, que de bons conseils que vous nous confiez là.
    Merci pour toute cette richesse.
    "La quantité, n'a jamais fait la qualité et n'a jamais servi une image de marque" ! Voilà ce que je retiens.
    Merci beaucoup.
    Brigitte

  • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
    Commentaire 75499
    Note : 5/5

    bonjour vos vidéos et tutos sont superbe et j'attendais votre retour avec impatience.
    le dilem est que je n'arrive pas à me faire connaitre sur la grosse quantité de photos que je possede seul quelque une ont été retenue dans des concours locaux du medoc. mais j'aimerais aller plus loin dans ma demarche.
    en effet apres le club photo les multiple ouvrage lu je suis un peu perdu.peut-on m'aider ou me conseiller.
    en tout cas bravo et merci pour votre chaine youtube cela m'a beaucoup aider

    • Deviens Photographe Icone de Deviens Photographe
      Commentaire 80611
      Note : 5/5

      Oui Internet est un très bon facteur pour ce faire connaître, mais je ne peux pas vous expliquer rapidement comment utiliser de façon professionnelle ce média.
      J'ai écrit quelques articles là dessus sur mon site dédié à Internet et aux entreprises.

www.deviens-photographe.com 5 out of 5 based on 5 ratings. 5 user reviews.