Reçois gratuitement le premier

libre blanc !


Reçois tout de suite gratuitement le premier de tes livres blancs avec mes conseils pour progresser en photo !
Valider la politique de confidentialité

Nous voici dans la seconde partie de ce tutoriel photo pour réussir vos photos de portraits de fin d'année. La dernière fois nous avions abordé l'aspect technique, le réglage de votre appareil photo pour les portraits en intérieur, cette fois-ci nous allons aborder l'aspect créatif, artistique de la photo.

Certaines règles s'appliquent à tous les styles de photos, d'autres sont plus spécifiques pour le portrait. En fin d'article je vous explique comment réussir un beau bokeh. On verra ce que la compression des distances peut apporter aux portraits fais en cette saison de réveillons où les petites lumières jaillissent de partout.

La règle des tiers ou du chiffre d'or ?

On me demande souvent la différence entre la règle des tiers et celle du chiffre d'or. En fait le chiffre d'or n'est pas 1,1/3 mais 1,618 ... Du coup, quand on divise une photo en trois parties verticales et trois parties horizontales avec ce chiffre d'or, cela ne donne pas trois parties identiques. Les parties extérieurs sont légèrement plus larges que la partie intérieur.

Comme vous le voyez sur le graphique à côté, la différence entre les deux est ténue. A la renaissance c'est la règle du chiffre d'or qui était utilisée, comme c'était le cas depuis plusieurs millénaires, puisque, par exemple, le Parthénon en Grèce est construit sur la base du chiffre d'or.

Pour simplifier la chose, de nos jours on divise en trois parties égales, verticalement et horizontalement, ce qui donne la règle des tiers.

Si vous voulez vous la péter pendant les fêtes, je vous donne la formule mathématique de phi ... le chiffre d'or :

L'utilisation de la règle des tiers

Les lignes verticales et horizontales s'appellent les lignes de force et les quatre croisement s'appellent les points forts de la photo. Mais pourquoi ?

Quand nous lisons une photo, nos yeux, qui ont un petit taux d’acuité, parcourent la photo et notre cerveau recompose la photo en net. Nos yeux parcourent la photo du haut en bas et dans nos cultures occidentales de gauche à droite (tracé rouge sur le graphique à côté).

Nos yeux se posent et font demi-tour quasiment sur les points forts. Notre subconscient étant beaucoup plus rapide que notre conscient, nous retenons plus les informations placées sur les points forts où nos yeux s'attardent un peu plus. C'est pour cela qu'en photo, en général, et encore plus en portrait, nous plaçons les informations importantes de la photo sur les points forts de la photo ou au moins sur les lignes de force.

Savez vous que l'on retrouve le chiffre d'or partout dans la nature. C'est tellement présent que cela influence nos goûts et tout ce qui est construit sur les proportions de phi nous parait harmonieux et "beau". Une Aston Martin ou une Ferrari qui n'utiliserait pas ces proportions ne nous paraitrait pas belle. Les designers et les concepteurs en général, utilisent ce chiffre d'or partout.

Et bien la photo ne fait pas exception et les photos qui vous marqueront sont celles qui respectent le chiffre d'or ou la règle des tiers, si on veut faire plus simple.

Pensez à offrir une carte cadeau pour un stage photo à noël.
Avoir un appareil photo, c'est bien, mais savoir s'en servir c'est mieux 😉

🙂 pour faire plaisir à un de vos proches, cliquez sur la photo 🙂

Quels éléments sont importants en photo de portrait

LES YEUX !!!

Les yeux sont la première chose que nous regardons chez un(e) de nos congénère. C'est donc la chose la plus importante dans la photo de portrait. Plus précisément, l’œil le plus proche de l'objectif. C'est pour cela qu'il faut absolument faire la mise au point sur l’œil le plus proche de l'objectif.

C'est aussi cet œil qu'il faut placer sur un des points forts de la photo ou au moins sur une des lignes de forces.

Comme vous pouvez le voir sur la photo dessous, en décomposant la photo avec la règle des tiers on s'aperçoit que l’œil droit de l'enfant est sur le point fort en haut à gauche.

On s'aperçoit aussi que la composition concentre les informations importantes dans la partie haute gauche, car dans le tiers droit et le tiers bas, il n'y a pas d'information importante. Cela permet d'attirer l’œil du lecteur de la photo, là où je le souhaite, c'est à dire sur les yeux et le sourire magnifique du petit. Cela donne beaucoup plus d'importance à l'expression de l'enfant et c'est ce qui fait que cette photo fait réellement ressortir un sentiment de joie.

Le format portrait (vertical) en portrait est plus intime. On n'y intègre que la personne. Il y a peu d'éléments autour.

Le format paysage (horizontal) va nous obliger à mettre plusieurs éléments en plus du sujet. On peut y intégrer plusieurs personnes ou alors intégrer des éléments de décor autour du sujet.

Prenons la photo de deux femmes visiblement heureuses de partager un moment ensemble. Mais qu'est-ce qui nous fait ressentir se sentiment sur cette photo ?

Et bien ce sont les mathématiques ... si si ... n'en déplaise aux réfractaires. Plus exactement le chiffre d'or, la suite de Fibonachi et plus exactement la spirale de Fibonnacci. Le rectangle d'Or est un rectangle formé d'un carré et d'un rectangle qui lui est proportionnel. Lorsque le carré à pour côté 1, le rectangle a pour longueur le nombre d'Or: (1+ 5 )/2 . La spirale obtenue est une spirale équiangulaire (dont les angles sont égaux) qui se rencontre beaucoup dans la nature : coquilles d'escargots, nombres de pétales de marguerites ou d'autres fleurs.

Je vous conseille la lecture de l'encyclopédie rédigée par Luca Pacioli et Leonardo Da Vinci lors de leurs nombreux voyages qui parle "De divina porportione" (de la divine proportion), si vous souhaitez comprendre la place des mathématiques dans l'art. Les tableaux de la renaissance, sont construits la plus part du temps sur ces deux éléments.

La mise au point a été faite sur l’œil le plus proche, donc l’œil droit de la plus jeune en premier plan. Si l'on trace une spirale de Fibonacci en plaçant cet œil au centre, on s'aperçoit que cette spirale englobe justement les deux éléments les plus importants de la photo, les deux visages. Et si vous regardez bien, le visage de la seconde en arrière plan est quasiment net dans la partie englobée dans la spirale, le reste comme l’œil gauche est plus flou.

Et bien figurez vous que c'est le fait que les deux visages soient ensembles dans cette spirale "harmonieuse" qui amplifie la sensation d’harmonie entre les deux personnages.

On voit aussi que l’œil de la demoiselle sur lequel la mise au point fut faite n'est pas sur un point fort, mais il est placé sur la ligne de force de gauche, toutcomme l’œil gauche de la seconde femme qui est lui placé sur la ligne de force de droite.

Les mathématiques rendent plus harmonieuses vos photos ... vos profs de math vous avaient bien dit, qu'un jour, vos cours vous serviraient ... et bien c'est aujourd'hui !!!

Mais je vous rassure, même sans connaître par coeur vos théorèmes de pythagore ou de thalès il est possible de réussir vos photos de portraits.

Petites astuces

Comment savoir où passe la règle des tiers dans votre viseur ?

  • Pour pouvoir appliquer la règle des tiers sur vos photos, servez vous des collimateurs de votre appareil photo. Pour savoir où passent les lignes de force dans votre viseur par rapport à vos collimateurs, tracez ces lignes avec la règle des tiers ou du chiffre d'or sur une feuille ou à léecran, (vous pouvez utiliser le premier schéma de ce tuto). Puis zoomez dessus pour que le schéma prenne exactement la totalité de votre viseur et regardez où les points forts et les lignes de force se situent par rapport à vos collimateurs.
  • Afin d'aller plus rapidement lors de vos prises de vues et vous faciliter la vie, soit vous apprenez à recadrer rapidement correctement avec la règle des tiers, soit vous placez la mise au point de votre appareil photo sur le collimateur le plus proche du point fort où vous souhaitez placer l'élément important de votre photo, ce qui fait que vous n'aurez pas à recadrer.

Pensez à offrir une carte cadeau pour un stage photo à noël.
Avoir un appareil photo, c'est bien, mais savoir s'en servir c'est mieux 😉

🙂 pour faire plaisir à un de vos proches, cliquez sur la photo 🙂

Les commandements de la photo

Je commencerais par vous renvoyer vers l'article que j'ai écrit en janvier "Mes conseils pour améliorer vos photos de portraits". vous y retrouverez des "règles d'or" qu'il faut respecter si vous souhaitez finir vos réveillons avec des beaux portraits de vos proches.

Remplissez votre cadre avec votre sujet

Cela va avec la règle : Tout ce qui n'apporte rien à la photo ne doit pas y être. Par exemple, comme je vous l'avais montré dans l'article de janvier, ne laissez pas de vide inutile au dessus de votre sujet (un défaut récurant que je constate souvent durant les stages portraits que je dispense à Paris).

Si vous faites quelque chose faites le de façon bien marqué ou ne le faites pas

Soit vous penchez réellement votre cadrage, soit vous ne penchez pas par exemple ... idem pour les coupes sauvages.

Faites toujours attention à l'arrière plan

Comme vos photos seront faites en intérieur, vérifiez toujours que tonton Hubert n'ai pas les étagères qui sortent des oreilles sur la photo, que tata Martine n'ai pas l’allogène qui lui sorte de la tête.

S'il y a un fort contraste en arrière plan, arrangez vous pour qu'il ne soit pas au niveau du visage. L’œil est attiré par les forts contrastes, si vous le laissez derrière le visage, cela diminuera l'intensité du visage.

Transformez-vous en chasseur d'image

Il ne faut pas shooter en permanence. Attendez que la personne rit ou vous regarde du coin de l’œil pour ne pas rester qu'avec des portraits sans émotion. N'hésitez pas à vous mettre en place, déjà cadré, le doigt sur le déclencheur et attendre le bon moment, même si vous devez rester en position 30 secondes ou une minute.

Videz la table des bouteilles !

Je ne sais pas s'il est nécessaire que je développe ce point. Avec un beau décor, on a de belles photos 😉

Provoquez les situations pour immortaliser de l'émotion

Comme je l’expliquais dans un article où je montre comment j’obtiens de belles et vraies expressions de personnes non modèles, il faut parfois provoquer un sourire, une expression pour la saisir parfaitement.

Le « Sheezzz » ne fonctionne qu’avec de vrais acteurs et tout le monde n’a pas une famille d’acteurs.

Si vous souhaitez un vrai sourire, soit vous vous faites discret dans un coin de la pièce et l’œil dans l’objectif vous attendez que la personnes visée rit, soit vous sortez une blague et la personne aura un sourire franc et naturel qu’il ne vous restera plus qu’à saisir.

Laissez plus d'espace dans le sens du regard

Comme vous le voyez sur la photo dessous, laissez plus d'espace devant les yeux que derrière la tête. Si non vous aurez le regard qui va venir cogner directement sur le bord de la photo et ce n'est pas beau.

Comment réussir un beau bokeh

Pour réussir un beau bokeh, il faut appliquer une autre règle mathématique ... ou plutôt de géométrie. AAAAAaahahhhhh !!!! encore une 🙂

Comme je vous l'avais démontré dans un très vieux tutoriel vidéo de décembre 2013, plus vous vous éloignez de votre sujet, plus vous compressez les distances. Pour utiliser les petites lumières de noël en arrière plan, cela a son importance.

Comme vous le savez, pour obtenir un arrière plan flou, il faut ouvrir votre objectif (petit chiffre [f/2.8, f/4, f/5.6]), mais il faut aussi éloigner votre sujet de cet arrière plan, car plus il est éloigné et plus il sera flou. Le problème est que les lumières des guirlandes de noël sont petites. Du coup elle paraissent ridicules sur la photo. (si vous rencontrez des lacunes sur ce point je vous conseil ma vidéo "quittez le mode automatique").

Voici deux photos où le sujet est à 1m des guirlandes lumineuses qui sont en arrière plan, pourtant le résultat n'est pas le même. À gauche, on voit que les guirlandes paraissent plus petites que sur la partie de droite. mais pourquoi ?

Dans le premier cas, sur la partie de gauche, j'ai utilisé une distance focale de 24mm [15mm sur APS-C] et j'étais à 40cm du sujet. Pour la photo de droite, j'ai reculé à 1m du sujet et j'ai zoomé proportionnellement pour arriver à environ 70mm [50mm sur APS-C].

Comme je vous le disais plus haut, plus on recule et plus on compresse les distances. Du coup sur la photo de droite les lampes paraissent plus grosses et le bokeh n'en n'est que meilleur.

Si vous voulez observer la déformation en temps réel dans la vidéo regardez là au time code 10mn20s. Je zoom et dézoom en reculant et avançant la caméra.

Pour le flou du bokeh et bien plus vous ouvrez votre objectif (petit chiffre d'ouverture) et vous diminuez la profondeur de champ, donc plus vous arriverez à flouter l'arrière plan.

Petites astuces

Comment réussir un portrait avec un bokeh ?

  • Ouvrir le diaphragme de votre objectif au maximum (préférez la mode priorité ouverture ou manuel)
  • Éloignez votre sujet de l'arrière plan
  • Plus vous éloignez votre sujet de l'arrière plan et plus vous vous éloignez de votre sujet en zoomant en conte partie pour compresser les distances.

En conclusion

N'hésitez pas à attendre le bon moment pour déclencher et faites toujours attention à l'arrière plan. Utilisez les lumières de noël pour réaliser de beaux bokeh.

Mais surtout, le plus important, prenez du bon temps avec vos proches.

Pour ma part, je vous souhaites à tous de très bonnes fêtes de fin d'année.


L'article vous a-t-il aidé ?

Votre vote : 0 étoile(s)
Commentaires (12)
  1. Bonjour benoît
    Je te félicite pour la ré-fonte be ton blog, il est beaucoup plus facile à utilisé.
    Ont se retrouve plus facilement et plus agréable à utilisée.

    Merci.

    1. Merci Gaétan pour ton premier message et j'espère que cela te permettra de trouver ce que tu cherches

  2. Merci Benoit ,
    Je vous souhaite une bonne et heureuse nouvelle année.Les thèmes que vous nous proposez sont traités avec justesse et nous communiquent enthousiasme et l'envie de sortir avec notre appareil .Jacques

    1. Merci beaucoup Jak. Je suis te souhaite aussi une bonne et heureuse année à toi.
      Merci pour le compliment 😉

  3. Bonjour Benoît,

    Merci de rappeler dans ton blog les grands principes issus des maîtres de la renaissance dont notre grille par tiers dans le viseur est la lointaine fille, ainsi que certaines clés du cadrage.
    Mais que diable, où sont tes videos que j'aimais tant ?
    Je n'en vois plus aucune depuis déjà que nombreux tristes mois.
    Me serai-je fourvoyé dans mes recherches ?
    Excellente année 2020 et merci d'être avec nous
    Vincent

    1. Bonjour Vincent, Bonne et heureuse année à toi.
      J'ai arrêté les vidéo depuis le 13 février 2017 pour des raisons personnelles que j'ai présenté rapidement sur ma page facebook. Une période très difficile.
      Mais si tu es sur mes réseaux sociaux (facebook, instagram ou Pinteret) tu dois être au courant que la première vidéo de 2020 sort ce dimanche 😉

  4. J'ai été très intéressée par la spirale de Fibonnacci. Fascinant mais pas facile à mettre en œuvre.
    En ce qui concerne la mise au point sur l'œil le plus proche de l'appareil photo et l'espace devant le regard, ces conseils s'appliquent aussi pour la photo animalière. Merci encore pour cet article très intéressant !

    1. Merci Elena pour cette nouvelle participation.
      Effectivement, ces règles s'appliquent aussi aux photos animalières.
      Heureux que cet article t'ai plu

  5. Merci Benoît, un p'tit rappel fait toujours du bien, belle fin d'année

  6. Bonjour et merci Benoit pour ces conseils à quelques jours des fêtes de Noël. Grace à vos explications et comme vous le dites souvent "C'est pas bien compliqué".
    A mon tour je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

afficher
Cacher
error

Vous aimez ce blog? Passez le mot :)