[dossier] Choisir un appareil photo

Ecrit par Benoit dans Tutoriel photographe novice | 5 commentaires |

La gamme des appareils reflex

Pour ce quatrième volet sur le choix des appareils photos nous allons aborder une dernière gamme d’appareils photos, les reflex. Cette dernière gamme est assez complexe et nous verrons que les critères de choix sont quelques peu différents des deux gammes précédentes.



Tout comme les gammes précédentes (compact, bridge), le nombre de marques proposant des reflex est assez important. Il est vrai que deux marques se partagent la majeure partie de cette gamme de produit : « Canon » et « Nikon ».

Ces deux marques sont les plus réputées chez les photographes et souvent même les photographes s’opposent. Ceci dit c’est idiot, car chacun des appareils proposés par ces deux marques ont des plus et des moins par rapport à l’autre. Nous verrons plus bas pourquoi ces deux marques sont les préférées des photographes.

Pour qui sont fait les appareils photos réflex

Même si, beaucoup d’appareils photo reflex proposent des modes automatiques, ce n’est pas l’utilisation première de ce type d’appareil.

Les reflex ne sont donc pas vraiment fait pour des personnes qui ne connaissent absolument rien à la photographie. Il y a beaucoup de paramètres réglables manuellement et les personnes ne maîtrisant pas les bases de la photo seront un peu perdu dans la manipulation de ces appareils.

Une autre caractéristique, des personnes achetant ce genre d’appareil photographique, est qu’ils investissent à long terme. Du fait de l’investissement plus élevé que cela représente, généralement ils sont plus destinés à des gens passionnés par la photo et qui ont envie de maitriser un temps soit peut les différents paramètres de la prise de photo.

De plus, comme nous le verrons plus après, cette gamme d’appareil permet d’acheter le matériel au fur et à mesure et de ne pas tout acheter en une seule fois. C’est sans aucun doute la gamme d’appareil photo la plus évolutive et c’est pour cela qu’il faut penser à long terme dès le premier achat.

Les critères à prendre en compte pour acheter un appareil photo reflex

Contrairement aux deux gammes d’appareils photo que nous avons vu dans les chapitres précédents, ici les critères sont complètement différents pour choisir son appareil photo.

Cela va peut-être en étonner beaucoup, mais dans les reflex ce qui compte le plus se sont les objectifs et non pas le boîtier. Dans le milieu professionnel nous appelons les boîtiers des bouchons à objectifs. En effet si vous devenez un passionné vous serez sans doute amené à changer de boitier tous les trois à cinq ans, par contre vos objectifs pourront vous suivre quinze ou vingt ans. Ce qui fait que le choix des objectifs que vous achetez est très important et qu’il faut bien les choisir selon vos besoins.

Du coup, comme vous le voyez, il est important de choisir une marque qui vous plait dès le départ, car vous comprenez bien, qu’après avoir invertit plusieurs milliers d’euro dans des objectifs, il est difficile, voir impossible de changer de marque de boitier demain, car cela voudrait dire qu’il faut aussi changer tous ces objectifs.

Pourquoi Nikon et Canon occupent une telle place sur le marché du reflex ?

Comme nous venons de le voir juste avant, l’important dans cette gamme est le choix des objectifs. Canon et Nikon sont les deux marques qui ont, au fur et à mesure des années, suivis une logique sans en changer, ce qui fait que ce sont les deux marques qui proposent la gamme d’objectifs la plus importante contrairement aux autres marques qui essaient de rattraper leur retard. C’est pour cela que ces deux marques sont leaders sur le marché du reflex, le choix très important, voir impressionnant, dans une gamme d’objectifs très vaste.

Cela ne veut pas dire qu’il faille absolument choisir un reflex dans une de ces deux marques … mais c’est vrai que vous aurez plus de choix. De plus de nombreuses marques telles que Sigma, Pentax, Tamron ou autres, proposent des objectifs compatibles avec les boîtiers reflex Canon ou Nikon. Maintenant, profitant de leurs notoriétés, il ne faut pas se cacher que ces deux marques pratiquent des prix plus élevés que les autres marques, ce qui fait qu’elles ne conviendront peut-être pas à des photographes qui ne veulent pas investir autant dans la photo.

Chaque marque possède ses caractéristiques qui font qu’un objectif prévu pour être monté sur un boitier d’une marque ne pourra pas être monté sur un boitier d’une autre marque, même si l’objectif est d’une marque différente du boitier. Exemple Sigma, Tarom, … proposent, généralement, leurs objectifs avec une monture pour Canon et le même objectif avec une monture pour Nikon. C’est aussi une autre explication de la place occupée par Canon et Nikon sur le marché du réflex, est que d’autres marques fabriquant des objectifs, proposent généralement une version pour Nikon et une pour Canon … alors que l’inverse n’est pas vrai (Nikon ne fait pas d’objectifs compatibles Canon ou Sigma, et Canon ne propose pas non plus d’objectifs autres que compatibles avec les boitiers de sa propre marque).

 

Comment choisir son boitier

Nous avons donc vu que le plus important est de faire un choix bien réfléchie, car vous ne pourrez plus vraiment en changer de marque par la suite. Maintenant nous ne pouvons pas vous conseiller une marque plus qu’une autre. Déjà parce que ce n’est pas notre rôle, mais en plus, car c’est un choix personnel. Chaque marque, proposant des reflex, à sa propre philosophie. Il faut tester les différents appareils et choisir celui qui vous parait le plus « logique » pour vous. Celui avec lequel vous vous sentez le mieux (ici nous parlons de la marque, pas du modèle).

Un autre avantage des reflex, est que l’on peut investir petit à petit sur des années.

Au niveau des boîtiers, chaque marque propose plusieurs modèles dans une même gamme. Cette gamme est généralement fait de boîtiers d’entrée de gamme dont le prix reste abordable, de milieu de gamme dont le prix porte plus à réflexion et de haut de gamme réservé à un public avertit ou aux professionnel. Il existe une grande différence de prix entre l’entrée de gamme et le haut de gamme ce qui permet à chacun, selon son niveau, ses besoins et son envie d’investir dans le modèle qui lui convient. ( de 300€ pour une entrée de gamme à plus de 8000€ pour un boitier sans objectif en haut de gamme). Il faut garder en mémoire que même si on achète un boitier d’entrée de gamme, on pourra passer à la gamme supérieur plus tard sans avoir à changer ses objectifs.

De nos jours les entrées de gamme sont très performants et de très bonne qualité. Ils conviennent tout à fait à des photographes en herbe ou encore à des personnes qui ne souhaitent pas investir des milliers d’euro dans leur appareil. On peut les utiliser des années sans les utiliser à 100% de leur capacité. Ils conviennent à 95% des photographes même passionnés. Enfin il vaut mieux commencer par un entré de gamme et l’utiliser à 90%, plutôt que d’investir dans un haut de gamme et ne l’utiliser qu’en automatique.

On retrouve dans ces entrés de gamme les modèles comme le « Sony Alpha 100 », le « Canon EOS 1000D », le « Nikon D5000 » pour ne citer qu’eux.

Ils sont faciles à prendre en main et conviennent tout à fait aux personnes désirant faire beaucoup de photos ou à ceux qui souhaitent commencer à faire de la photo, mais aussi aux photographes plus avertis et qui font déjà beaucoup de photos.

Mais rappelez vous, le plus important est de bien choisir vos objectifs. Par exemple préférez un objectif de meilleure qualité que l’entrée de gamme que l’on vous propose avec votre boitier par défaut, qui décevra très rapidement, même si au début il vous satisfera pleinement.

Comment choisir son ou ses objectifs

Un choix cruciale et à ne pas prendre à la légère. Voici les questions qu’il faut vous poser :

Dois-je préférer les objectifs de la marque de mon boitier ?

Oui et non !! ;o). Les objectifs d’une marque sont étudiés pour coller exactement au boitier de la même marque. Généralement un objectif Canon donnera un meilleur résultat qu’un objectif sigma sur un boitier Canon. Le piqué, la diffraction, la distorsion, … seront bien mieux gérés.

Cependant, le problème est que cette qualité à un prix. De plus cette différence s’amenuise de plus en plus. Par exemple, maintenant Sigma, fait de très bons objectifs qui donnent un très bon résultat sur un boitier Canon ou Nikon. Et surtout il faut savoir que les objectifs Canon et Nikon sont plus chers, deux fois plus cher. Ce sera donc un compromis entre la qualité et la somme que vous voulez investir. L’objectif 70-200mm ouverture f/2.8 fixe de chez Canon à un meilleur piqué et est meilleur que le nouveau Sigma 70-200mm avec la même ouverture, mais le prix du sigma est pratiquement la moitié du Canon (entre 750 et 820€ pour le sigma et 2000-2300€ pour le Canon).

Si vous débutez, le mieux est d’investir dans un objectif assez polyvalent et qui vous permettra d’attendre pour acheter d’autres objectifs quitte à en acheter d’autres plus tard de meilleure qualité selon le type de photo que vous souhaiter faire principalement (paysage, portrait, macro, …). De plus cela vous permettra de mieux connaitre les caractéristiques importantes des objectifs et d’en choisir un ou plusieurs vous convenant réellement.

Nous vous conseillons donc d’investir rapidement dans un très bon objectif dans la focal moyenne (entre 24 et 250mm) car c’est celui que vous utiliserez le plus et peut-être faire un compromis entre la qualité et le prix pour les objectifs dont vous vous servirez moins.

Tous les objectifs avec une monture pour une marque vont sur tous les boitiers reflex de la même marque ?

Malheureusement non !!! Même si dans la très grande majorité des cas ils le sont, il y a quelques exceptions. Par exemple, chez canon, vous pourrez utiliser un objectif type EFS sur les boîtiers d’entrée de gamme comme les 550D mais il ne pourra être utilisé sur les boîtiers moyens de gamme.

Donc, quand vous achetez vos objectifs, comme dit plus haut, pensez à long terme, renseignez vous sur des forums avant de faire votre achat, suivez une stage photo, il y en a de très abordables de nos jours 😉 .

 

Demandez vous si demain vous n’allez pas progresser dans la gamme des boîtiers. Par exemple, même si l’achat d’un objectif Canon de type EF au lieu de EFS vous coûtera plus cher aujourd’hui, dites-vous que cela vous coûtera moins cher que si vous achetez une EFS et que demain vous le revendiez pour acheter un EF, car votre nouveau boitier n’est plus compatible.


Quelles sont les caractéristiques à prendre en compte pour les objectifs ?


Il existe plusieurs critères :

  • L’ouverture : Si vous ne connaissez pas cette caractéristique, vous avez dû voir que pour chaque objectif on vous indique l’ouverture qui se caractérise par un f/x.x. Plus le chiffre est petit et plus votre objectif à une grande ouverture (f/1, f/1.4,f/2, f/2.8, f/4, f/5.6 …) . Les très bons objectifs ont une plage d’ouverture très importantes (exemple f/1 -f/32). Ce qui veut dire que l’objectif peut s’ouvrir avec une grande ouverture (f/1.4, donc très lumineux) ou s’ouvrir avec une petite ouverture (f/32 en cas de forte lumière entre autre).Certains ont une ouverture fixe (f/2.8 par exemple) d’autres ont une ouverture « glissante » (f/2.8-f/5.6). Les meilleurs objectifs ont une ouverture fixe et de grande taille (f/1, f/1.4, f/2.8).Une ouverture glissante qu’est-ce-que cela veut dire (exemple un objectif 24-300mm à ouverture glissante f/2.8-f/5.6) Cela veut dire qu’en focal de longueur 24mm l’ouverture maximal de l’objectif est de f/2.8, donc très clair [ce qui est très bien]. Par contre, arrivé en 300mm, le même objectif ne pourra ouvrir qu’en f/5.6 (donc plus sombre) alors que plus la focale est longue (quand on zoom) et plus il faut que le temps de pose soit rapide (donc on a besoin de plus de lumière).Les objectifs à ouverture fixe, sont généralement plus gros et plus lourd que les objectifs à ouverture glissante et valent généralement beaucoup plus cher. Ce sera donc aussi un compromis entre la qualité et le prix.Choisissez un objectif avec une plage d’ouverture la plus grande possible dans la gamme de prix que vous souhaitez investir.
  • La focale : Il existe deux grandes familles d’objectifs : Les focales fixes et les zooms.Les focales fixes n’ont donc qu’une focal (exp : 50mm ou 100mm, …) [en gros on ne peut pas zoomer ou dé-zoomer].Les zooms ont une plage de focale (exp : de 24 à 70mm ou encore de 70 à 200mm).Les premiers valent moins cher que les seconds, mais sont moins polyvalents. La façon de prendre de photos avec des focales fixes est différente qu’avec un zoom.Plus le chiffre est petit (17mm) plus l’angle de vu est large. Plus le chiffre est élevé (300mm) plus le champ de vision est restreint, mais plus il grossi. Exemple on prendra un 17mm pour faire des photos de paysage, car l’angle de vision est très large (l’angle de vision humaine est de 50mm). Mais on prendra un 200mm pour faire un portrait dans la rue ou encore pour voir de plus près les voitures de course.Généralement plus la plage de focale est large (exp : 24-300mm) moins la qualité de l’objectif est bonne. Généralement on constate des déformations, l’ouverture est généralement glissante. Préférez donc acheter deux objectifs pour couvrir la plage de focale de 24 à 200mm plutôt qu’un seul objectif qui vous limitera dans certaines situations. Cela vous coûtera plus cher, mais vous pouvez acheter les objectifs à des dates différentes. [il vaut mieux 2 objectifs (un 24-70mm et un 70-200mm). Rappelez vous il faut investir à long terme.Cependant il faut aussi prendre en compte que 2 objectifs pèsent plus lourd qu’un seul. Le poid peut monter très rapidement car les objectifs sont constitués principalement de verre. Les objectifs à ouverture fixe sont plus gros et plus lourd. C’est aussi un paramètre à prendre en compte.
  • Le stabilisateur : Malheureusement le stabilisateur, même s’il apporte beaucoup, à un prix. Les objectifs avec un stabilisateur coûtent plus cher. Ils sont vraiment utiles sur les téléobjectifs (focale >50mm). Ils permettent d’avoir un temps de pose plus long qu’un objectif sans stabilisateur, ce qui peut-être très utile dans les cas de lumière faibles (en soirée, dans les monuments, …). Ils permettent de gagner un à deux diaph. En gros avec un objectif sans stabilisateur vous aurez des photos floues si vous êtes en focale 200mm avec un temps de pose < 1/200 de seconde, alors qu’un stabilisateur vous permettra d’avoir des images nettes avec un temps de pose de 1/150 voir 1/100 de seconde ce qui est appréciable.Mais encore une fois ce confort à un prix et se sera une histoire de compromis.

 

De quel objectifs ai-je besoin ?

Le premier objectif qu’il faut avoir, car c’est celui que vous utiliserez le plus est celui avec une focale que nous appellerons « moyenne ». En gros une plage de focale qui court d’inférieur à celle de l’oeil, à supérieur à celle de l’oeil. Par exemple un 24-70mm (la focale de la vision humaine est de 50mm environ). C’est l’objectif que vous utiliserez sans doute le plus. C’est celui qu’il faut acheter en même temps que votre boitier.

Nous vous conseillons d’investir dans un bon objectif et de ne pas prendre l’objectif proposé par défaut avec votre boitier qui est généralement un bas de gamme.

Préférez un bon objectif, car il vous durera longtemps et vous servira souvent. S’il possède une ouverture fixe (f/2.8) cela veut dire qu’il sera très lumineux avec toute la plage de focale qu’il couvre (24-70mm par exemple). De plus une grande ouverture vous permettra de faire beaucoup de type de photo comme des portraits ou encore des paysages très clairs même au coucher de soleil ou au lever du jour (c’est là que la lumière est la plus belle). De plus s’il est de bonne qualité, l’objectif pourra avoir une petite ouverture (f/32) qui vous permettra, en cas de fortes lumières de prendre de belles photos sans cramer les couleurs.

Les autres objectifs. Pour les autres objectifs cela dépendra des photos que vous ferez le plus.

Si vous faites beaucoup de paysages il vous faudra très vite un grand angle (exemple 17mm). Si, à l’inverse, vous préférer faire des portraits, des photos de concerts ou de sport, vous achèterez plutôt une longue focale (70-200mm, 300mm, …).

Dans tous les cas rapellez vous qu’il est préférable d’attendre de pouvoir s’acheter un objectif de bonne qualité qui vous durera peut-être 20 ans et qui vous donnera toute satisfaction, plutôt que de céder à vos impulsions et être déçu de vos achats. Dans le second cas, souvent vous finirez par revendre vos objectifs pour finir par acheter celui que vous auriez dû acheter dès le départ et cela vous coûtera plus cher au final.

Pour finir

  • Rappelez vous, dans la gamme des reflex on choisi d’abord des objectifs plutôt que des boîtiers. Surtout maintenant que même les boîtiers d’entrée de gamme sont de très bonne qualité, c’est très souvent la qualité de l’objectif qui qui fera la différence entre une bonne photo et une photo exceptionnelle.
  • Préférez un boitier d’entrée de gamme pour débuter plutôt que de prendre de suite un boitier qui vous coûtera très cher, mais que vous aurez du mal à prendre ne main, car il possèdera beaucoup plus de fonctions complexes, il possèdera moins, voir aucun mode automatique et que vous n’utiliserez pas à 50% de ses capacités avant qu’il ne soit obsolète. Vous achèterez un boitier plus complexe quand vous serez près et si vous continuez à faire de la photo de façon très régulière. Vous bénéficierez des dernières technologie et surtout serez les exploiter au mieux à ce moment-là. Contrairement aux objectifs qu’il faut choisir le plus performant dès le départ, les boitier sont plus facilement changeables.
  • Choisissez bien votre marque dès le départ, car vous ne pourrez plus vraiment en changer.
  • Pensez bien que votre budget ira plus dans les objectifs qui représenteront entre 70 et 90% de votre budget photo, plutôt que dans le boitier.
  • Enfin un reflex entraîne souvent l’achat de matériel annexe comme un trépied, une rotule pour le pied, un flash externe, un sac, … et tous ces petits plus doivent être compris dans votre budget … ne l’oubliez pas car cela représente une belle somme.
  • Enfin pensez que vous investissez à long terme, que l’avantage des reflex est que l’on peut faire évoluer son matériel sur plusieurs années et qu’il ne sert à rien de tout acheter d’un coup.

.

.

.
Tags: ,
Commentaires (5)
  1. Philippe says:

    Bonjour Benoit,
    D’une part je tiens a vous remercier pour tout ces tutos et ces conseils qui m’aide beaucoup a comprendre le domaine de la photo qui est trés compliqué dans ce sens si vous me le permettez j’ai un Nikon Coolpix P500 et un amis me propose un Sumsung WB2200 pour un bon prix pensé vous qu’il serais mieux que mon Nikon Coolpix P500 pour débuter ?

    Merci Beaucoup

    Philippe

  2. Alexandra says:

    Bonjour, et merci pour ce blog il est extra. Et c’est vraiment appréciable de voir tout votre travail, tous ces tutos, et le temps que vous y passez à le partager avec nous !!! Merci!
    Que pensez vous du lumix FZ50 ?

    • Benoit says:

      C’est un vieux bridge maintenant puisqu’il est sorti en 2006 et déjà à son époque il était mal noté.
      Il a un des temps de réponse les plus long dans l’histoire du bridge. Bref je ne suis pas certain que ce soit le meilleur choix.
      Le FZ200, le dernier de la série est beaucoup plus performant.

  3. Alain Gloriod (Gudulezzz) says:

    Merci pour ce dossier que je m’empresserai de transmettre à tous ceux qui me demandent des conseils pour l’achat d’un appareil. J’ai toutefois une petite remarque en ce qui concerne les reflex. Vous citez Canon et Nikon, les leaders du marché et « Sigma, Pentax, Tamron ou autres, proposent des objectifs compatibles avec les boîtiers reflex Canon ou Nikon ». Pentax fabrique ses propres boitiers depuis aussi longtemps que les deux leaders et ses objectifs ne sont pas compatibles avec Canon ou Nikon. Je ne suis pas représentant Pentax et ne touche pas de commission, mais je suis passé de l’argentique au numérique en conservant mes anciens objectifs avec un grand plaisir.

    Sur tout le reste, je suis entièrement d’accord et j’apprécie surtout que vous osiez dire « Préférez un boîtier d’entrée de gamme pour débuter », car j’en ai vu beaucoup qui débutaient par du haut de gamme et au vu du résultat désastreux qu’ils obtenaient, le remisaient au placard avant de le revendre (ce qui peut faire le bonheur de vrais amoureux de la photo, soit dit en passant).

    Bonne continuation et encore bravo pour ce site.

    • Benoit says:

      Merci Alain pour ton commentaire.

      Je partage ton avis effectivement. Le truc c’est que ce dossier mériterait d’être mis à jour, car il a plus de 3 ans maintenant.

      Je vais voir pour le compléter avec un nouvel article qui intègrera les nouveaux appareils comme les hybrides et les nouveaux objectifs.

      Tamron a beaucoup progressé ces 3 dernières années, deux de ces objectifs sont même mieux notés que les même objectifs de Nikon.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Cours photo

Le photographe du blog

Portrait de Benoit Thibaudeau
1971-11-02
2013-03-11
Benoit Thibaudeau
Photographe
Spécialiste mariage / Studio et publicité

Deviens Photographe

      Le site : www
      Cours sur Internet : cours
      Le blog : Blog

Dream Photos - Studio

      Le site : www       Le blog : Blog
Son mail :
Tel : 06.70.02.31.27
Mr. Benoit Thibaudeau
27 bis rue Louis Rolland
92120 Montrouge,
Haut de Seine - FRANCE

Newsletter




Sur les Réseaux

Rejoignez moi sur Youtube




T-shirts, casquettes, sacs, goodies

La boutique Photo