Utiliser une charte de gris pour de meilleures couleurs et une meilleure Lumière

Ecrit par Benoit dans Apprendre la photo | 20 commentaires |

Très utilisées dans le milieu professionnel les chartes de blanc et de gris ou de couleurs sont souvent ignorées dans le milieu amateur de la photo. Pourtant ces outils permettent de calibrer rapidement, fidèlement nos photos et toujours avec le même résultat, même sur un écran mal calibré.

Retrouvez la vidéo du cours photo en fin d’article

Avant propos

Les chartes de blanc et les chartes de gris sont très connues et très utilisées par les photographes professionnels. Elles sont très souvent ignorées par les photographes dont ce n’est pas le métier.

Ce sont pourtant des outils très utiles qui nous permettent de réaliser rapidement les réglages de luminosité et de colorimétrie de façon extrêmement précises même si l’écran n’est pas bien calibré.

Dans la vidéo de fin d’article, je vous propose de voir trois chartes différentes, selon que vous preniez en photo une scène importante, comme une rue en extérieur ou plus petite comme une nature morte en intérieur. Je vous place en référence les chartes utilisées dans cette émission.

Les chartes de gris présentées dans cette émission

La charte de blanc permet de calibrer précisément la colorimétrie de nos photos. La charte de gris permet non seulement de calibrer correctement la colorimétrie, mais aussi la luminosité des photos.

Lastolite Ezybalance Aufheller/18% Graukarte 30cm


Cette charte de blanc et en même temps charte de gris qui m’accompagne depuis plus de 15 ans, permet de calibrer la balance des blancs et le niveau de gris (quantité de lumière) sur les photos.

Facile à manipuler, il en existe plusieurs tailles. Dans l’émission, j’utilise la charte de 30cm de diamètre. Elle se plie comme les réflecteurs ce qui permet de la placer facilement dans notre sac photo. Il en existe plusieurs tailles selon l’utilisation que l’on compte en faire.

Scuadra Charte de Gris Neutre TrueColors


« True colors » propose plusieurs tailles pour sa charte de gris « scuadra ». Dans l’émission je vous montre l’utilisation de la plus petite « taille S ». Elle est de la taille d’une carte de crédit et est donc facile à placer dans son sac photo.

Cette charte permet de calibrer la balance des blancs, le niveau de luminosité et le noir absolu sur les photos.

SpyderCube de datacolor


La « spydercube » de « datacolor » est une charte de gris très complète qui permet non seulement de calibrer la balance des blancs, le niveau de luminosité, mais aussi le blanc et le noir absolu.

Du fait de sa taille, elle est plutôt faite pour des photos de scènes assez petites, à moins que l’éclairage de la scène prise en photo soit uniforme ce qui permet de la prendre en photo en la plaçant près de l’appareil photo.

  • Sa taille : 15 x 10 cm
  • Son prix : de 39€ à 45€

Datacolor Spyder5CAPTURE PRO Boîte de Graphique d’étalonnage Argent


Ce kit de datacolor contient tout ce qu’il vous faut pour calibrer votre écran, pour calibrer la couleur et le niveau de gris de vos photos. Ce kit contient aussi ce qu’il faut pour mesurez et étalonnez l’autofocus de chacune de vos combinaisons boîtier-objectif. Ce kit contient :

  • Spyder5ELITE – Une sonde vous permettant d’étalonner votre écran comme je vous le montre dans le tuto photo sur la colorimétrie ici.
  • SpyderCHECKR – Une palette de couleur pour calibrer très précisément votre balance des blancs avec des échantillons de référence connus et conservez ainsi une véritable constance dans votre travail, chaque jour.
  • SpyderCUBE – La charte dont je parle dans la vidéo pour la balance des blancs et les données d’exposition.
  • SpyderLENSCAL – Pour mesurer et étalonner l’autofocus de chacune de vos combinaisons boîtier-objectif pour une mise au point rapide, fiable et ultra précise.
  • Essai de 90 jours Adobe Creative Cloud pour la photo abonnement inclus (Photoshop CC & Ligtroom CC)

Datacolor Spyder5 STUDIO Equipement d’impression photo Noir


Ce kit de datacolor vous permettra de faire des éditions précises et parfaitement calibré grâce à une sonde de calibrage pour votre écran et une pour votre imprimante afin de conserver la fidélité de couleurs et expositions sur toute la chaîne, depuis la prise de vue jusqu’à l’édition en passant par la retouche.

  • SpyderPRINT – Contrôlez la brillance, la balance des blancs et la réponse tonale à l’aide de profils créés spécifiquement pour votre imprimante, votre encre et votre papier.
  • Spyder5ELITE – Une sonde vous permettant d’étalonner votre écran comme je vous le montre dans le tuto photo sur la colorimétrie ici.
  • SpyderCUBE – La charte dont je parle dans la vidéo pour la balance des blancs et les données d’exposition.
  • Essai de 90 jours Adobe Creative Cloud pour la photo abonnement inclus (Photoshop CC & Ligtroom CC)

A quoi servent les chartes de blancs et de gris

A quoi sert une charte de blanc ?

La charte de blanc est utilisée pour calibrer la balance des blancs en photo. Il s’agit d’une norme qui stipule qu’un objet sans couleur, reflétant  la totalité des rayons lumineux, apparait comme étant blanc sous un éclairage à 5200 Kelvin (K).

L’unité Kelvin représente la longueur des rayons lumineux. Plus on descend dans rayons lumineux, dans les Kelvin, et plus la lumière est rouge. Plus la lumière monte dans les Kelvins et plus la lumière est bleue.

échelle kelvin

Pour nous aider, sur nos appareils photo, il existe des presets qui sont des valeurs Kelvin prédéfinies et à utiliser selon la nature de la lumière qui éclaire la scène à prendre en photo. Ces presets permettent de régler rapidement la balance des blancs.

Comment fonctionne la balance des blancs sur votre appareil photo ?

Si vous souhaitez utiliser les balances des blancs déjà prédéfinies sur votre appareil photo, il vous suffit de placer votre balance des blancs (WB) sur la balances des blancs correspondant au type de lumière éclairant votre scènes. (lampe, soleil, …).

  • Il y a deux presets pour les lumières rouges,
  • Deux pour les lumières neutres (blanches),
  • Et deux pour les lumières bleues.

Si vous indiquez que la lumière ambiante est rouge, votre appareil va compenser en ajoutant du bleu pour neutraliser la dominante rouge dans les haute lumières, que les lumières artificielles apportent. A l’inverse, si vous indiquez que la lumière ambiante est bleu (nuage, ombre), l’appareil ajoutera du rouge pour neutraliser la dominante de bleu.

La balance des blancs automatique (WBA) donne de bons résultat pour tout ce qui est éclairage naturel (blanc et bleu). Par contre le résultat est plus approximatif quand il s’agit de lumières artificielles. Ceci veut dire que vous pouvez laisser votre balance des blancs sur automatique le jour, mais pas la nuit ou en intérieur.

A quoi sert une charte de gris ?

Lorsque votre appareil photo indique que votre compensation d’exposition est à 0IL en mesurant la lumière sur une charte de gris, c’est que la lumière est « correcte » non pas sur les surfaces blanches, mais sur les surface grise à 18%. C’est historique. Cela correspond à un blanc non « cramé » (pas de zone à plat) en noir et blanc pour une peau blanche.

Donc quand on utilise une charte de gris, cela peut servir, comme indiqué plus avant, à calibrer la bonne couleur, comme avec une charte de blanc, mais aussi à régler correctement la luminosité de la photo.

La balance des blancs RAW et JPEG

Il faut savoir que la balance des blancs est modifiable sur les fichiers RAW, ce qui n’est pas le cas pour les fichiers JPEG. Ce qui veut dire que si vous ne conservez que les JPEG, la balance des blancs doit être correctement paramétré dès la prise de vue. Je vous renvois vers le tutoriel sur ce sujet de la balance des blancs RAW vs JEPG.

Moi qui conserve les fichier RAW, je paramètre toujours la balance des blancs correctement dès la prise de vue pour 2 raisons. La première est que lorsque vous intégrez les fichiers RAW dans un logiciel, par défaut elle reste sur la balance des blancs de la prise de vue. Mais surtout, pour moi la photo c’est avant tout du plaisir, du coup avoir une photo réussie au Q de mon appareil dès la prise de vue est un plaisir. C’est la différence entre faire des photos et faire de la photo.

Comment utiliser une charte de gris ou de blancs

L’utilisation d’une charte est extrêmement simple. Elle permet de calibrer toute une suite de photos prise dans la même ambiance lumineuse avec une seule photo de « calibrage ».

Utiliser une charte de blanc

Comme indiqué plus haut, la charte de blanc permet de calibrer la balance des blancs. Il suffit de prendre la première photo de la série avec la charte de blanc. Il faut qu’elle remplisse une bonne partie de la photo. A partir de là deux possibilité si vous conservez les RAW et une solution si vous gardez les JPEG :

  • RAW & JPEG : selon votre appareil photo et comme je le montre dans la vidéo, calibrez la balance des blancs de votre appareil photo dans la menu de la balance des blanc en vous servant de la photo que vous venez de prendre avec la charte de blanc. En gros, on indique à l’appareil photo de régler la balance des blancs pour que la charte des blanc soit bien blanche avec la lumière ambiance.
  • RAW : Utilisez la première photo de la série avec la charte de blanc sur votre logiciel et prenez la pipette pour cliquez sur la balance des blancs, puis copiez ce réglage sur toutes les photos de la série.

Utiliser une charte de gris

Vous pouvez utiliser la charte de gris comme pour la charte de blanc. Sinon la charte de gris permet aussi de bien régler la niveau de luminosité. En mode manuel, rien de plus simple, réglez votre triangle d’exposition pour que votre compensation arrive à 0IL en mesurant la lumière sur la charte de gris. Je vous laisse regarder la vidéo pour comprendre comment faire.

La vidéo du cours photo

Tags: , , , ,
Commentaires (20)
  1. Jean says:

    Bonjour Benoit,

    Pour information, les Kelvin sont bien une unité de mesure de la température donc des degrés et non une longueur d’onde.

    • Benoit says:

      Le mot « degré » fut supprimé lors de la 13e CGPM en 1967 et son symbole devint K.
      Donc on ne dit plus degré Kelvin, mais Kelvin depuis avant ma naissance ;o)

  2. Raymond COUEDEL says:

    Merci Benoit et à bientôt. Tes conseils sont toujours les bien venu.
    Raymond COUEDEL

    • Dreamphotos says:

      Merci d’avoir passé du temps à lire l’article et pour ta fidélité

  3. Loick says:

    Bonjour,

    Pour être précis, Le Kelvin est bien une unité de mesure de température (thermodynamique dans le système International pour les puristes ;)) qui ne s’exprime pas en degré depuis 1963 je crois (avant on disait °Kelvin). Et c’est une unité qui est directement proportionnel (loi de wien) à une longueur d’onde. On peut donc l’y assimiler 🙂

  4. Loick says:

    ^proportionnelle
    C’est mieux en bon français 😀

  5. Jean says:

    Merci Loick pour cette belle définition, mais les unités ont un sens (et c’est pas une question de puriste). Je ne remets pas en cause le bon tuto, mais Benoit a un peu insisté sur cette histoire de Kelvin et ca m’a fait mal aux oreilles (étant donné que je bosse tous les jours avec …). Une distance n’a rien à voir avec une température, tout comme une température n’a rien à voir avec une masse par exemple (malgré la proportionnalité pouvant exister dans certaines équations 😉 (pour ce qui est de la loi de Wien, elle est relative aux corps noirs, ce qui n’est pas le cas des corps observés dans une rue de nuit, mais plutot le comportement du soleil. Mais cela ne permet en aucun cas de dire que des K sont des m)
    Si tu prends une formule basique de l’énergie thermique (E = m.c.DT), on voit que la température est proportionnelle à une masse … pourtant tu ne dirais quand même pas que dehors il fait 35 kg !

  6. Loick says:

    Bonjour Jean,
    Ok belle démo Je partage 🙂 et pour le « bon » tuto aussi.

    Pour Benoit: Merci !
    Je pense qu’il est vraiment intéressant et important de pouvoir rapidement avec quelques outils et méthodes, améliorer ses images. Pour ma part, je ne savais pas « lier » la théorie et l’utilisation en post production sur PS ou LR, de la charte de gris. (Je ne m’en servais que pour régler la balance et la luminosité en shooting et PS). J’ai mieux compris maintenant, et je vais de ce pas mettre en application sur quelques photos 🙂
    L’apprentissage rapide de certaine méthode, comme la charte de gris permet d’obtenir des bons résultats et de maintenir la motivation 🙂 Sinon gare à la frustration 😀
    A bientôt !
    Loick

    • Dreamphotos says:

      Heureux de savoir que ce tuto serre a beaucoup de monde pour progresser dans leur workflow

  7. gerald duterque says:

    Un GROS merci pour cette video qui m’a appris beaucoup, pour le coup je vais encore invertir 🙂 :), extra tes clins oeils pour le (M) ,

    • Dreamphotos says:

      Merci Gérald pour ce message c’est toujours un très grand plaisir de te lire depuis toutes ces années. Heureux de savoir que je peux encore te faire découvrir des choses en photo

  8. Henri Peudennier says:

    Merci Benoît pour cet excellent tuto, clair et précis, je partage.

    • Dreamphotos says:

      Merci pour le partage c’est la meilleure façon de faire connaître ce blog.
      Heureux de te compter dans la communauté

  9. Daniel says:

    Merci Benoit pour ce tuto, toujours formateur.

    • Dreamphotos says:

      Heureux de savoir que le tuto t’ai servi

  10. jacky says:

    Bonjour Benoit, toujours aussi intéressant tes tutos, clair, net, précis,
    Merci beaucoup. A bientôt j’éspère.

    • Dreamphotos says:

      Je suis content si le tutoriel t’a permis d’améliorer ou de progresser en photo

  11. Cyril says:

    Merci Benoît pour ces tutos toujours très instructifs, sans prise de tête, et vulgarisés comme il faut pour une compréhension et une assimilation facile 🙂
    Bonne continuation…
    Cyril

    • Benoit says:

      Merci pour ton message. cela fait toujours plaisir.

  12. nicolas says:

    Salut! La charte est elle utilisable en paysage?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Cours photo

Le photographe du blog

Portrait de Benoit Thibaudeau
1971-11-02
2013-03-11
Benoit Thibaudeau
Photographe
Spécialiste mariage / Studio et publicité

Deviens Photographe

      Le site : www
      Cours sur Internet : cours
      Le blog : Blog

Dream Photos - Studio

      Le site : www       Le blog : Blog
Son mail :
Tel : 06.70.02.31.27
Mr. Benoit Thibaudeau
27 bis rue Louis Rolland
92120 Montrouge,
Haut de Seine - FRANCE

Newsletter

Sur les Réseaux

Rejoignez moi sur Youtube

T-shirts, casquettes, sacs, goodies

La boutique Photo